Au cours d’une même consultation, votre médecin acupuncteur établit le diagnostic de votre pathologie selon les critères de la médecine occidentale et ceux de l’acupuncture, vérifie que l’acupuncture constitue bien un moyen de traitement adapté compatible avec l’ensemble des pathologies et traitements en cours et effectue son propre traitement.


Comment se déroule la séance d'acupuncture ?


Vous pouvez venir consulter un médecin acupuncteur directement ou adressé par un médecin.


Votre médecin acupuncteur établit un diagnostic médical à partir d’un interrogatoire et d'un examen clinique avec souvent l’examen de la langue et la prise des pouls.
A chaque consultation, le diagnostic est réévalué pour ajuster la prise de décision thérapeutique.


La consultation est suivie d'une séance d'acupuncture : un ensemble de points d’acupuncture est stimulé par différents moyens qui peuvent être associés (aiguilles et moxibustion).
L’aiguille stérile et à usage unique est insérée en traversant la peau, et laissée en place pendant une durée variable. L’insertion de l’aiguille peut provoquer une sensation ressentie comme parfois douloureuse et passagère.


L'aiguille ou le point d'acupuncture peuvent être chauffés (moxibustion, par bâtonnet d’armoise ou autre stimulation thermique).


Les points d’acupuncture peuvent être aussi stimulés par électro-acupuncture ou encore par laser. 


Votre médecin acupuncteur peut utiliser d'autres techniques de stimulation comme les aiguilles semi-permanentes (laissées en place pendant plusieurs jours), des micro-saignées ponctuelles, des ventouses ou des grattoirs.


Tout le matériel utilisé répond aux normes d’hygiène et de stérilisation en vigueur. Comme tout matériel à usage unique, à la fin de la séance, les aiguilles sont recueillies dans des collecteurs spécifiques, qui sont ensuite ramassés et traités conformément à la réglementation.


La désinfection cutanée est recommandée chez le sujet immunodéprimé, en cas d’infections cutanées, chez le diabétique ou en cas de pathologie cardiaque valvulaire.
Le rythme et la fréquence des séances dépendent de l’indication et de la réponse thérapeutique.