Interview éditions Elsevier Masson

Précis d'acupuncture médicale occidentale Adrian White, Mike Cummings, Jacqueline Filshie, Jean-Marc Stéphan

 

À l’occasion de la parution de l’ouvrage Précis d’acupuncture médicale occidentale, Jean-Marc Stéphan, le traducteur de ce livre, répond à nos questions.

Qu’apporte l’ouvrage au contexte français dans le domaine de l’acupuncture ?
L’acupuncture en France s’est développée dans les années 1930 à partir de la traduction non publiée du Dacheng que George Soulié de Morant en a faite. Puis elle s’est  propagée dans toute l’Europe. Cette acupuncture fait partie intégrante de la Médecine Traditionnelle Chinoise, concept introduit par la Chine lorsque Mao Zedong lance le 11 octobre 1958 sa célèbre phrase : « La médecine et la pharmacologie chinoise constituent un grand trésor. Il faut s’efforcer de les explorer et de les porter à un niveau supérieur ». Cinquante trois ans plus tard, le contexte français a peu évolué et nombreux sont encore les acupuncteurs à appliquer à  la lettre les théories dogmatiques issues des Classiques de la MTC. Mais n’y a-t-il pas une autre façon d’appréhender l’acupuncture ? De ce fait, cet ouvrage anglais semble être un moyen d’ouvrir les yeux sur une acupuncture factuelle que déjà les Chinois eux-mêmes appliquent de manière pragmatique.