Jo est parti

Georges Willem, Jo pour nous, est parti ce 17 avril 2015 à Seclin, comme il avait vécu, sans déranger qui que ce soit. A la question, « Tu veux quʼon tʼaide ? », «  non, non, ça ira ! » répondait-il toujours. Affligé par sa myopathie, il ne se plaignait jamais, mais au contraire continuait à donner pour ses patients et à transmettre sa connaissance.

Mais la vie commençait à être pesante pour lui. Lʼesprit était toujours vif, mais le corps suivait difficilement…

Cʼest un “Grand” qui vient de nous quitter, et il restera une référence pour tous ceux qui l'ont côtoyé.

Il était grand par le savoir immense quʼil avait. Sans cesse il revoyait lʼacupuncture, lʼanatomie, la séméiologie. “ Il faut être le meilleur possible… Revoyez un point par jour, vous devez savoir visualiser parfaitement un méridien, une structure anatomique,.. par lʼinterrogatoire bien mené, vous devez déjà avoir une vision énergétique globale de lʼindividu, tant du point de vue physiologique que physiopathologique …”.

Il se tenait au courant des évolutions techniques médicales; ainsi il aurait aimé avoir accès à une IRM fonctionnelle pour voir lʼimpact de la stimulation dʼun point au niveau cérébral !

Il était grand par sa capacité de travailler, de rechercher des nouvelles pistes, de se remettre en cause.- Il était grand par sa vision globale de lʼindividu et de la médecine. “ Il ne peut y avoir deux médecines différentes. Il nʼy en a quʼune, interprétée par des cultures différentes certes, mais il y a une unité sous-jacente entre médecine occidentale et orientale”. Il nʼa eu de cesse de trouver des ponts entre acupuncture et posturologie, entre acupuncture et ostéopathie, entre médecine chinoise et médecine occidentale.