Principles of Ear Acupuncture Microsystem

        

Principles of Ear Acupuncture Microsystem of the Auricle

RUBACH Axel

New York/Stuttgart : Éditions Thieme, 2016

-296 p.; 25,4 x 1,8 x 18,3 cm. Broché, 132 Illustrations et Biblio.

ISBN : 978-3131252524 : 64,90 €

 

 

 

Voici la deuxième édition mise à jour de l’ouvrage d’Axel Rubach qui se veut un manuel de référence de l’acupuncture auriculaire. Ce livre offre une description détaillée de l'anatomie de l'oreille et la localisation précise des points d’auriculothérapie selon les écoles française (Nogier) et chinoise. L’iconographie représentée par des images graphiques de grand format montrent clairement l'emplacement des points.

Sont décrites aussi les différentes procédures de diagnostic et de localisation des points sensibles par palpation avec des sondes de pression télescopiques ou par appareils à détection électrique ou même faisant intervenir le VAS (vascular autonomic signal), c’est-à-dire le fameux le RAC (réflexe auriculo-cardiaque) observé par Nogier en 1968. Les méthodes de stimulation des points sont aussi notifiées allant de la simple puncture à l’utilisation du laser en passant par la mise en place d’aiguilles à demeure, semi-permanentes ou la stimulation électrique et l’infiltration de points ou zones. L’auteur livrera ensuite les indications établies et leurs traitements. Ainsi un chapitre s’intéressera à l'utilisation de l'acupuncture auriculaire en obstétrique (menace d’accouchement prématurée, nausées-vomissements, induction du travail, dépression postpartum, infertilité, etc.) comme cela a été rapporté dans un livre consacré complètement au thème [[1]]. Les autres chapitres aborderont de nombreux domaines de la médecine : l’ophtalmologie (allergie conjonctivale, atrophie du nerf optique), l’ORL (vertiges de Ménière, acouphènes, sinusites, etc.), les maladies cardio-vasculaires (hypo ou hypertension, tachycardie), les maladies gastro-intestinales, les maladies urinaires (énurésie, vessie irritable, etc.), la dermatologie (allergies, prurit..), la neurologie (céphalées, névralgies faciales..), les maladies de l’appareil locomoteur (cervicalgies, lombalgies, sciatiques, gonalgies, etc.), les addictions à l’alcool, tabac, drogues (avec le fameux protocole NADA). Bref vaste est le domaine de l’auriculothérapie.

Enfin l’auteur achèvera son ouvrage en offrant des protocoles thérapeutiques. Ainsi dans tous les traitements, il propose à chaque fois une collection de points à utiliser, tout d’abord les points primaires, puis les points supplémentaires et donne ensuite un schéma en trois sessions, points auriculaires qu’il combine quelque fois à l’acupuncture classique. Par exemple, dans l’énurésie traitée en trois, voire quatre séances, il propose lors de la première session dans la sélection de points primaires la zone 92 de la vessie et en points supplémentaires, la zone 95 du Rein, le point végétatif 51, les points psychotropes tels que PT1 et PT4. A la seconde séance : en point primaire, utilisation du point du plexus uro-génital et le point zéro (82) ; en points supplémentaires : le point végétatif II (34) et les PT1 et PT4. A la troisième séance en points primaires, on trouvera les points de la zone de la chaine ganglionnaire paravertébrale de L5-S1.

Acupuncture