COMMANDE DE MASQUES FFP2 à 0,35€ l'unité plus prix de livraison

Le syndicat a possibilité d'obtenir des masques en provenance de Chine via l'aéroport Charles de Gaule pour adulte et enfant qui ont les certifications requises EN149 : 2001 + A1:2009. Le délai est d’environ 2 semaines en ce moment (12 jours) mais cela peut bouger rapidement dans un sens comme dans un autre. Nous avons réussi à avoir des prix fixes pour les masques dans un marché très fluctuant mais cela est plus difficile pour la logistique (prix variable). Il est donc indispensable pour nous d’établir les besoins afin d'apporter une réponse précise en terme de coût final et de quantité.

Nous avons donc besoin de recevoir les quantités que vous souhaiteriez commander. Nous reviendrons alors rapidement vers vous avec une offre tarifaire définitive et un délai.

Notre offre à 0,35 centimes porte sur des marchés de gros et n'intègre pas le prix de la logistique (livraison, frais de douane) que l'on évalue ce jour (23/04/2020) à 0,15€ plus ou moins ; soit tout compris, un prix à 0,50 centimes.. prix qui peut baisser comme augmenter en fonction des événements.

Notre partenaire est installé à Hong-Kong. Il vérifie sur place la qualité des masques chirurgicaux trois plis certifiés FFP2 importés de Chine.

2 tailles >> adulte  et une réservée davantage aux petites têtes (jeunes).

Notez qu'actuellement que les masques FFP2 au prix fort, comme nous l'avons constaté dans une pharmacie du XVe arrondissement de Paris où les masques FFP2 (modèle recommandé) sont vendus 7 euros l'unité. Les hôpitaux eux-mêmes sont victimes de cette dérive inflationniste. Selon Le Canard Enchaîné, le distributeur français Paredes qui fournit des établissements bretons a multiplié ses prix par 2,66. Pour se justifier, l’entreprise indique "simplement répercuter à (ses) clients l’augmentation du prix d’achat des masques qui ont fait X3 (triplé) depuis le 1er février auprès de (son) propre fournisseur"..

Or l'état nous fournit 6FFP2 gratuits par semaine.. totalement insuffisant (2 par jour par personne/j x 5j =10 par semaine x 2 pour la secrétaire =20/semaine).

Merci d'envoyer vos souhaits rapidement à cette adresse Email ( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) avant le 24 avril 2020 dernier délai

 

ALERTE : tentatives de fraude
De nombreuses entreprises subissent une baisse significative ou un arrêt de leur activité, en raison de la propagation du Coronavirus COVID-19. Pour les soutenir, le gouvernement a mis en place un ensemble de mesures, parmi lesquelles figure le versement d'une aide allant jusqu’à 1 500 euros pour les très petites entreprises, les indépendants, les professions libérales et les micro-entrepreneurs
les plus touchés, grâce au fonds de solidarité financé par l’Etat et les Régions. Ce dispositif repose sur une démarche volontaire des entreprises, qui doivent adresser leurs demandes à l'administration fiscale en se connectant à leur espace personnel sur le site impots.gouv.fr.
Dans ce cadre, les services de la DGFiP ont été alertés par des usagers sur des tentatives de fraude par hameçonnage dont ils ont été victimes.
 

Mesures d’accompagnement pour les entreprises de proximité (Source U2P) :

Comme vous pouvez être à la fois médecin libéral et également dirigeant d’une petite entreprise médicale libérale, il nous a semblé important de partager ce guide réalisé par l’Union des entreprises de proximité- U2P (conditions de l’activité partielle, du droit de retrait, report de charges etc.)

Mise à jour au 31/03/2020 : TOUTES LES MESURES 


Dernière mise à jour du 24 mars 2020. Cette vidéo du docteur Marie Pichenot, infectiologue au Centre Hospitalier de Roubaix, vous présente les généralités sur le Covid-19 : transmission, délai d’incubation, symptômes, diagnostic, la prise en charge, mesures de protection à adopter, pistes thérapeutiques… Voir cet exposé de 11 minutes très didactique.
Voir aussi le coup de gueule du Dr Jean-Paul Hamon atteint du COVID 19 , Président de la Fédération des Médecins de France

 
La France est en confinement jusqu'au 11 mai.
 
Doit-on fermer les cabinets ?
 
Non pas obligatoirement !  Pour les consultations et soins qui ne peuvent pas être assurés évidemment à distance et si la consultation ne peut être différée,  pour les soins urgents, les consultations et soins des patients atteints d'une affection de longue durée, alors la séance d'acupuncture peut être réalisée en prenant les précautions pour vous et le patient..
TOUT d'abord UN SEUL patient à la fois. Vous et lui. Et uniquement pour les rendez-vous urgents ou nécessitant votre intervention. Et bien sûr, application de toutes les mesures barrières bien connues de tout le monde.. masque, gel hydroalcoolique, gants si nécessaire, nettoyage du plan de travail.. (voir ci-dessous)
 
 Le dispositif de confinement est mis en place sur l’ensemble du territoire. Les déplacements sont interdits sauf dans les cas suivants et uniquement à condition d'être munis d'une attestation.

Donc déplacements autorisés sur attestation uniquement pour :

  • Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle, lorsqu’ils sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail ou déplacements professionnels ne pouvant être différés
  • Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées (liste sur gouvernement.fr).
  • Consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ; consultations et soins des patients atteints d'une affection de longue durée.
  • Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants.
  • Déplacements brefs, dans la limite d'une heure quotidienne et dans un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile, liés soit à l'activité physique individuelle des personnes, à l'exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d'autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie.
  • Convocation judiciaire ou administrative. Participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative.
Informations aux professionnels de santé en cas de symptômes évocateurs du COVID-19
 
Les modes de contamination du Covid-19 sont sensiblement identiques à la grippe :
C’est par voie orale, en cas de toux, éternuements, postillons et par transit sur les mains que le virus circule.
Entre l’accueil des patients et la séance d'acupuncture, les possibilités d’être en contact sont nombreuses
Prenons donc les bonnes résolutions qui réduiront le risque.
 
 - Sous réserve de stock suffisant, idéalement porter un masque durant toute la durée d’une séance, comme d'ailleurs le patient. Les masques sont à usage unique strict = Un masque enlevé est un masque jeté.
 
- Mettre à disposition des solutions hydro-alcooliques à l’entrée et à la sortie du cabinet en incitant fortement les patients à les utiliser. Chaque patient doit effectuer une friction des mains au gel hydroalcoolique juste au début de la séance. Si possible, des flacons doivent être accessibles dans les différentes pièces.
 
- On évitera les poignées de mains. Et hors séance d'acupuncture, on gardera si possible une distance de 1 mètre entre les personnes.
 
- Toussez ou éternuez dans le pli du coude, pas dans vos mains.
 
- Reportez tous les rendez-vous chez les personnes présentant de la fièvre, des symptômes de gêne respiratoire et toute personne vulnérable.
 
- Les précautions standards : hygiène des mains, asepsie de la peau avant l'acte, protection et désinfection des surfaces, du mobilier (poignées de porte, etc.).
 
- Vos locaux doivent être aérés régulièrement et désinfectés en début de chaque journée de travail.
 
- Espacez les rendez-vous entre chaque patient et refusez si possible les accompagnateurs afin d’éviter trop de personnes en attente simultanément.
 
 
 
 
Pour plus d'informations le site du Haut Conseil de Santé Publique
 

2 - Recommandations sanitaires
Un avis du Haut conseil de la Santé publique relatif à la prise en charge des cas confirmés d’infection au virus SARS-CoV-2 a été publié.
https://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20200305_coviprisenchardescasconf.pdf

3- Utilisation d’AINS chez des patients atteints Covid-19
Des événements indésirables graves liés à l’utilisation des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ont été signalés chez des patients atteints de COVID19, cas possibles ou confirmés. Nous rappelons que le traitement d’une fièvre mal tolérée ou de douleurs dans le cadre du COVID19 ou de toute autre virose respiratoire repose sur le paracétamol, sans dépasser la dose de 60 mg/kg/jour et de 3 g/jour. Les AINS doivent être proscrits.
A l’inverse, les patients sous corticoïdes ou autres immunosuppresseurs pour une pathologie chronique ne doivent pas interrompre leur traitement, sauf avis contraire du médecin qui les suit pour cette pathologie.

4 - Recommandations personnes vulnérables
Les patients les plus fragiles, et notamment les plus de 70 ans, doivent restreindre drastiquement leurs interactions sociales.
 
Dr Jean-Marc Stéphan
Président du SNMAF