Publications complémentaires

Acupuncture clinical trials without a control group in Obstetrics: a French experience alternative approach using OPC (objective performance criteria)

Acupuncture clinical trials without a control group in Obstetrics: a French experience alternative approach using OPC (objective performance criteria)

 

Tuy Nga Brignol*1, Jean-Marc Stéphan1,2,3, Alain Verta4

1. MD, ASMAF – EFA (Association Scientifique des Médecins Acupuncteurs de France – Ecole Française d’Acupuncture)

2. Course Coordinator of Obstetrics Acupuncture Diploma - Lille 2 University (France)

3. Lecturer - Rouen Medicine School – Rouen University (France)

4. MD, California (USA)

 

*Corresponding author: TN Brignol: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Abstract  

Background

It may be difficult and, sometimes, unethical to recruit patients for the control arm in clinical trials (CT). The OPC (objective performance criteria) concept is used by the US Food and Drug Administration (FDA) to simplify the process of marketing authorization for some medical devices such as prosthetic heart valves, carotid stents, without compromising the scientific integrity required by its mission of public health safety. The OPC is a criteria based on published literature and/or other sources of reliable registries. It is a fixed number/bar for performance in lieu of control, used as a comparator in single arms trials when randomization is impractical or impossible. Acupuncture use in obstetrics has been increasing in Western medicine, especially to alleviate complications of pregnancy. If needles are considered as a medical device, the OPC concept may be valuable for demonstrating the efficacy of acupuncture.

Objective

In this paper, we report two examples of CT based on OPC concept, conducted by midwives in two maternity hospitals in France, for obtaining the Obstetric Acupuncture Diploma from the University of Lille 2, France. They aimed to assess the effects of SP6 (sanyinjiao) on perineal relaxation during fetal expulsion, and the effects of SP6 (sanyinjiao) and KD16 (huangshu) on the third stage of deliverance.

Methods

In the first trial, 54 primiparous (para 1) or biparous (para 2) women from Jeanne de Flandre Hospital (Lille, France) were included in 2011. The efficacy endpoint was the perineal tears caused by the vaginal delivery. It was compared with a 2010 registry from the same hospital including 2,216 patients with similar characteristics.

The second trial conducted in Paul Gellé Hospital (Roubaix, France) from October 1, 2012 to January 31, 2013 included 29 pregnant women. The endpoints were compared with the standard norm derived from published clinical trial results, and reviewed by the Cochrane Collaboration.

Conclusion

OPC use offers several advantages: smaller sample, standardized comparator, less cost, time-saver, easier logistics. However the determination of an OPC is not always a simple exercise: issues related to historical controls, validity of data, advances in the practice of medicine, single arm trials selection bias. OPC should be considered when randomization and double-blindness are problematic, and could represent an acceptable and scientifically valid alternative to determine the efficacy of Acupuncture.

 

Key-words: acupuncture - obstetrics - perineal tears - deliverance - postpartum hemorrhage - objective performance criteria - single-armed clinical trial - non-randomized controlled design.

 

Les essais cliniques d'acupuncture sans groupe témoin en obstétrique : une approche alternative de l'expérience française en utilisant l’OPC (critères objectifs de performance)

 

Résumé


Contexte
Il peut être difficile et parfois contraire à l'éthique de recruter des patients du groupe contrôle dans les essais cliniques randomisés (ECR). Le concept de « critère objectif de performance » (OPC ou « objective performance criteria ») est utilisé par la FDA  américaine (Food and Drug Administration) pour simplifier le processus d'autorisation de commercialisation de certains dispositifs médicaux (prothèses valvulaires cardiaques, stents carotidiens, etc.) sans compromettre l'intégrité scientifique requise par sa mission de sécurité en santé publique. L'OPC représente un des critères issus de la littérature publiée et/ou d'autres sources de bases de données fiables. C’est un nombre/taux fixe déterminant la performance en remplacement du groupe contrôle, utilisé comme comparateur dans les essais à bras unique lorsque la randomisation s’avère difficile ou impossible. La pratique de l'acupuncture en obstétrique est de plus en plus répandue en médecine occidentale, en particulier pour atténuer certaines complications liées à la grossesse. Si l’aiguille d’acupuncture est assimilée à un dispositif médical, le concept OPC pourrait être appliqué pour évaluer l'efficacité de l'acupuncture.


Objectif
Dans cet article, nous présentons deux exemples d’essais cliniques basés sur le concept OPC, menés dans deux maternités en France dans le cadre de mémoires pour valider le DIU d’Acupuncture obstétricale à l’Université de Lille, France. Pour le premier essai, l’objectif est d’évaluer les effets de RP6 (sanyinjiao) sur la relaxation du périnée lors de l'expulsion du fœtus. Dans le deuxième essai,   l’action de la puncture de RP6 (sanyinjiao) et de RM16 (huangshu) sur la troisième étape de la délivrance a été étudiée.


Méthodes
Dans le premier essai réalisé en 2011 à l’hôpital Jeanne de Flandre (Lille, France), 54 primipares (para 1) ou bipare (para 2) ont été incluses. Les déchirures périnéales causées par l'accouchement par voie vaginale servent de critère d'efficacité. Ce critère a été comparé aux données 2010 d’un registre du même hôpital, comportant 2 216 patientes présentant les mêmes caractéristiques que celles de l’essai.
Dans le deuxième essai clinique, 29 femmes enceintes de l’Hôpital Paul Gellé (Roubaix, France) ont été incluses du 1er Octobre 2012 au 31 Janvier 2013. Les critères d'évaluation ont été comparés aux valeurs obtenues à partir d’une revue Cochrane.


Conclusion
Le recours à l’OPC présente plusieurs avantages par rapport à la méthode classique utilisée dans les ECR : plus petit échantillon, comparateurs standardisés, moindre coût, gain de temps, logistique plus facile. Toutefois, la détermination d'un OPC n’est pas toujours un exercice simple : problèmes liés à des valeurs historiques, validité des données, progrès dans la pratique de la médecine, essai à bras simple, biais de sélection. L’OPC doit être envisagé lorsque la randomisation en double aveugle est problématique. Il pourrait représenter une alternative acceptable et scientifiquement valable pour déterminer l'efficacité de l'acupuncture.

 

 

Considérations énergétiques et climatiques sur l’année Feu – Coq (dingyou 4 – X) 2017 - 2018. Elément : Feu (Au pied de la montagne). Facteur : Yin

 

  Considérations énergétiques et climatiques sur l’année Feu – Coq (dingyou 4 – X) 2017 - 2018.

 Elément : Feu (Au pied de la montagne). Facteur : Yin

 

Résumé : L'intérêt de cet article est de montrer comment, dans la Chine ancienne, les "Médicastres" faisaient de la médecine "Prédictive". Connaissant le cycle jiazi, et par combinaison des Troncs Célestes (tiangan) avec des Branches Terrestres (dizhi), ils arrivaient à prévoir le temps, c'est-à-dire, la climatologie de l'année. On pouvait donc aider le peuple dans les travaux des champs et surtout se prémunir contre les maladies, par la diététique et par l'acupuncture. Mots clé : troncs célestes-tiangan - branches terrestres-dizhi - énergie invitée céleste-sitian - énergie invitée terrestre-taiguan

 Summary : This article is to point out how, in Ancient China, doctors practised medicine with a view to the future. With their knowledge of the jiazi cycle and by combining the Celestials Trunks (tiangan) with the Earthly Branches (dizhi) they were able to foresee the weather, that is to say to give a forecast for the coming year.This enabled them to take precautions regarding eating habits and acupuncture. Keywords : celestials trunks – tiangan – earthly branches – dizhi – celestial invited energy – sitian – earthly invited energy – taiguan.

 

Introduction

 L'année dingyou (4 - X) (Feu - Coq) débute le 28/01/2017 et se termine le 15/02/2018. Elle succède à l'année bingshen (3 - IX) (Feu – Singe) ayant débuté le 08/02/2016 et  se terminant le 27/01/2017 et sera suivie par l’année wuxu (5 - XI) (Terre - Chien) qui débutera le 16/02/2018 pour terminer le 04/02/2019.

 Les Troncs (tiangan) et les Branches (dizhi) permettent d’identifier les mouvements et les énergies. D’une façon générale, pour calculer les mouvements de l’année, on associe les Troncs Célestes aux « 5 mouvements et pour calculer les énergies de l’année, on associe les Branches Terrestres aux 3 yin et 3 yang (le terme « 3 yin / 3 yang » désigne les 6 énergies : Le calcul des « Grands Mouvements Annuels » se fait, donc, par « l’union des Troncs Célestes et des 5 mouvements » :

 L’année ding (4) et l’année ren (9) correspondent au mouvement « Bois » (Suwen, chap. 66). L’année dingyou (4 - X) a pour caractéristiques: son Grand Mouvement Annuel (GMA) ding, 4e  Tronc Céleste, pair, de nature yin, négatif, en insuffisance, est le Bois-yin.

 C'est donc l'Energie du mouvement qui l’inhibe, qui dominera toute l’année, soit le mouvement « Métal » qui inhibe celui du Bois, d’où prédominance de la Sécheresse – Métal (yangming).

 Le calcul des énergies dites « énergies invitées » se fait par « l’union des Branches Terrestres et  des 6 énergies (3 yin et 3 yang) » : L’année mao (IV) et l’année you (X)) correspond à yangming (Sécheresse – Métal)).

 Le calcul des années dites « réunions annuelles » se fait par « l’union des Branches Terrestres et des 5 mouvements » : l’année shen (IX)) et l’année you (X) correspond au  «Métal».

 Les Energies :

 Le sitian, ou Energie invitée Céleste, pour cette année du Coq (you) : Xème Branche Terrestre, de nature yin est le yangming (Sécheresse – Métal) qui prédomine durant les 6 premiers mois de l’année (le sitian ou Energie du ciel dirige, donc, la première moitié de l’année, de la 1ère à la 3ème énergie; c’est le moment de manifestation de l’énergie victorieuse).

 et le taiguan, ou Energie invitée Terrestre est le shaoyin (Feu - Impérial) qui prédomine durant les 6 derniers mois (taiguan ou Energie de la Terre gouverne, donc, la 2ème moitié de l’année, de la 4ème énergie à l’énergie « zhong » ou « Centre » ; c’est le moment de manifestation de l’énergie de réplique).

 Au cours de cette année 2017-2018 du Feu – Coq (dingyou) (4, X) le Tronc Céleste (Mouvement) « ding », 4, correspond à Bois, la Branche Terrestre (Energie) « you », X, correspond au yangming (Sécheresse – Métal).     Dans ce cas, le Métal pouvant détruire le Bois, cette année est classée « forme céleste ». Pour calculer le climat, on prend l’énergie comme base, c.-à-d. le yangming – Sécheresse – Métal – Fraîcheur.

 Donc, au cours de l’année 2017-2018 du Feu-Coq (dingyou) (4-X) :

          Le Grand Mouvement Annuel « ding », 4, correspond au « Bois »,

          La Branche Terrestre (énergie) (dizhi) « you », X, correspond au yangming (Sécheresse-Métal).

 Cette prévision s'effectue de l'étude des énergies hôtesses et invitées à partir desquelles on détermine les 6 « pas » (un « pas » ou bu désigne une période de 60 jours et une fraction).

 

En pratique, on peut dire que :

 1er pas        Humidité (++)                du 21/01 au 20/03/2017

 

2e   pas        Chaleur (++)                  du 21/03 au 20/05/2017

 

3e   pas        Sécheresse (++)             du 21/05 au 22/07/2017

 

4e   pas        Froid (++)                       du 23/07 au 22/09/2017

 

5e    pas        Vent (++)                      du 23/09 au 22/11/2017

 

6e   pas        Feu Impérial (++)           du 23/11 au 20/01/2018

 Pour ceux qui pratiquent la chronothérapie par acupuncture, le 1er janvier 2017 correspond au jour wuzi (5 - I), 25e  jour du 12e  mois xinchou (8 - II) du cycle soli-lunaire (bingzi) de l’année bingshen (3-IX) (Feu – Singe).

 Le début de « l'année climatologique » ne doit pas être confondu avec le début de l'année chinoise (retrouvé sur les calendriers) qu'il précède toujours (ces 2 dates peuvent tout au plus coïncider). En se référant au calendrier occidental, la date du 1er jour de l'année climatologique est à un jour près toujours la même, le 20/01/2017 pour l'année dingyou (4-X). Par contre, le premier jour du calendrier chinois correspond au jour de la 1ère lune dont le début (de la lunaison) est postérieur à la date du solstice d'hiver (22/12). Cette survenue n'intervenant pas à jour fixe, le premier jour du calendrier chinois sera compris dans une période allant du 21/01 au 20/02 pour des raisons strictement astronomiques. Le 1er  janvier représente la date anniversaire de la circoncision du Christ, ce dernier étant supposé né un 24 décembre, sa circoncision s'est faite au 8ème jour comme cela se pratiquait et se pratique toujours dans la tradition israélite.

 

Les mouvements

 Le Grand Mouvement Annuel (GMA) :

 Il est déterminé par l’union des Tronc céleste (TC) ou tiangan de l'année ding, 4e   TC et des 5 mouvements. L’année ding, 4e TC, correspondant au mouvement « Bois », est pair, en insuffisance ou négatif (-), Bois - yin, C'est donc l'Energie du mouvement qui l’inhibe, qui dominera toute l’année, soit le mouvement « Métal » qui inhibe celui du Bois, d’où prédominance de la Sécheresse – Métal (yangming).

 Le grand mouvement (GMA) permet de calculer l’état évolutif de l’énergie de chaque année. Les Troncs Célestes accomplissent leur cycle de 10 ans, durant lesquels les grands mouvements sont en excès pendant 5 ans et en insuffisance pendant 5 ans.

 Les mouvements hôtes :

 Ce sont les mouvements normaux de l’année ; ils expliquent l’évolution normale des saisons. Leur position est immuable pour toutes les années. Ces cinq hôtes se succèdent dans l’ordre de production en débutant toujours par le Bois. Ces mouvements sont invariables, identiques toutes les années.

 Leur durée est de 73 jours et leur calcul se fait également à partir de la première division énergétique : Grand Froid.

 Ainsi,

 le 1er  mouvement correspond au Bois et le Vent y domine,

 le 2e mouvement correspond au Feu et la Chaleur y domine,

 le 3e mouvement correspond à la Terre et l'Humidité y domine,

 le 4e mouvement correspond au Métal et la Sécheresse y domine,

 le 5e mouvement correspond à l’Eau et le Froid y domine.

 La date de début pour chacun de ces cinq mouvements est :

   

Mouvements hôtes                  Date du début des mouvements                y domine

 

Bois                              20 janvier 2017                               Vent

 

Feu                                3 avril. 2017                                              Chaleur

 

Terre                             15 juin 2017                                              Humidité

 

Métal                             27 août 2017                                   Sécheresse

 

Eau                               8 novembre 2017                                      Froid

 

Les mouvements invités :

 Ils expliquent les anomalies climatiques. Leurs positions sont variables tous les ans. Leur durée est également de 73 jours. Le 1er  mouvement invité est donné par le GMA (Grand Mouvement Annuel) de l’année, ils se succèdent selon l’ordre de production pour les suivants. Pour l’année dingyou, le GMA étant « Bois (-) », le premier mouvement invité sera le Bois (-), le Feu (-), la Terre  (-), le Métal (-) et l’Eau (-)

 Excès et insuffisances des mouvements invités : les mouvements invités subissent les mêmes lois que les Grands mouvements et les Mouvements hôtes :

 

Mouvements hôtes                           Mouvements invités               Durée des mouvements

 

Bois                                        Bois  (-)                                  21/01 au 02/04/17

 

Feu                                         Feu    (-)                                 03/04 au 14/06/17

 

Terre                                       Terre (-)                                 15/06 au 26/08/17

 

Métal                                      Métal (-)                                  27/08 au 07/11/17

 

Eau                                         Eau   (-)                                 08/11 au 19/01/18

Les mouvements invités subissent les mêmes lois que les Grands Mouvements Annuels en ce qui concerne leurs variations quantitatives.

 Remarque sur le Mouvement Terre :

 La véritable expression du mouvement Terre est donnée dans le Neijing Suwen, chap. XXIX, §§ 3.

 Hoangdi : « Pourquoi la Rate ne domine-t-elle pas en propre une saison ? »

 Qipo : « La Rate correspond à la Terre, sa situation est au Centre. Elle appuie sur les 4 saisons pour soutenir chacun des 4 organes durant 18 jours, c’est pourquoi la Rate ne domine pas en propre une saison comme les autres organes. La fonction essentielle de la Rate est de faire véhiculer le Jing des céréales venant de l’estomac Terre. Parler de la Terre, c’est indiquer qu’elle produit tous les êtres et toutes les choses selon les lois universelles. C’est pourquoi la Rate distribue et ne domine aucune saison en particulier. »

 Truong Chi Thông précise ces données : « L’énergie de la Rate est située au centre des 4 saisons. Elle soutient chacune d’elle seulement 18 jours avant les périodes (divisions énergétiques) du commencement du Printemps, de l’Eté, de l’Automne et de l’hiver ».

 Connaissant les dates de début de chacune des 4 divisions énergétiques, nous aurons les dates de début d’action du mouvement Terre et donc les durées d’action du mouvement Terre. Pendant ces 4 périodes d’action du Mouvement Terre, soit :

 

·   du 17/01/2017     au 04/02/2017

 

·   du 17/04/2017     au 05/05/2017

 

·   du 20/07/2017     au 07/08/2017

 

·   du 20/10/2017     au 07/11/2017

 

L’Humidité prédomine, c’est à dire que les pluies sont plus abondantes

 

Les énergies

 Les énergies hôtesses :

 Ce sont les énergies normales de chaque saison, leurs positions sont invariables. Elles se succèdent dans l'ordre de production avec un Feu dédoublé, en Feu Impérial (shaoyin) et en Feu Ministériel (shaoyang), car les énergies sont au nombre de 6 et alors que les mouvements sont au nombre de 5. La première énergie, jueyin - Vent, commence avec le 1er jour de la division énergétique du « grand froid ». La date du début de chacune des 6 énergies hôtesses est donnée par celle de chacun des 6 « pas » soit:

  

Jueyin                           Vent                              21 janv. 17

 

Shaoyin                         Feu impérial                           21 mars 17

 

Shaoyang                      Feu ministériel               21 mai   17

 

Taiyin                            Humidité                       23 juil.   17

 

Yangming                      Sécheresse                    23 sept.  17

 

Taiyang                         Froid                                     23 nov.   17

  

Les énergies hôtesses sont la base de l'évolution normale du climat au cours de l'année.

 Chaque énergie est dominante pendant 60 jours. Elle a la même signification que les 5 saisons et les mouvements hôtes, mais la durée de la domination est différente. Cette succession est connue : le printemps est tiède (vent), l'été est chaud (feu), la fin de l'été est humide, l'automne est frais (sécheresse), l'hiver est froid.

 

Les énergies invitées :

 Elles expliquent les anomalies climatiques de l'année. Elles sont variables dans leur position selon les années (alors que les énergies hôtesses sont invariables). Elles se succèdent dans l'ordre de production des 6 énergies. Pour déterminer leur production, il y a lieu de déterminer l'énergie « sitian » de l'année. Cette dernière, d'origine céleste, va dominer le climat durant les 6 premiers mois. Pour connaître, il suffit de se référer au Suwen chap. 66. Elle dépend de la Branche Terrestre (BT) de l'année ou dizhi.

 Pour l'année dingyou, la Branche Terrestre (BT): you, Xème  branche correspond au yangming (Sécheresse - Métal). C'est donc cette dernière qui sera le sitian : elle se place au niveau du 3ème « pas » de l'année. L'autre énergie qui va dominer le climat des 6 derniers mois de l'année est le taiguan appelée encore énergie terrestre. Elle se situe à l'opposé du sitian, elle se place au niveau du 6ème « pas » de l'année et correspond à la 3ème énergie qui suit celle du sitian en tenant compte de l'ordre de production des 6 énergies : pour l'année de référence, ce sera le shaoyin (Feu - Impérial). Les autres énergies invitées se disposent à partir du sitian dans un ordre de production : yangming, taiyang, jueying, shaoyin, taiyin et shaoyang. Les dates de début de chacune de ces 6 énergies invitées sont celles du début de chacun des 6 « pas ».

 Ainsi, pendant les 6 premiers mois, prédominera la Sécheresse (sitian ó yangming), pendant les 6 derniers mois, le Feu Impérial (taiguan ó shaoyin)

 

Unions des énergies hôtesses et énergies invitées :

 

Unions                           Prédominance énergétique                         Variation climatique

 

Favorables                     Energie hôtesse                                          Faible (+)

 

Défavorables                Energie invitée                                           Forte (++)

 

Même caractère            Energie hôtesse ou énergie invitée             Maximales (+++)

 

     « PAS »        1                            2                          3                             4                    5                                6

 

 

Energies

 

Hôtesses         jueyin          shaoyin       shaoyang                taiyin           yangming              taiyang

 

 

Énergies

 

invitées         taiyin             shaoyang              yangming     taiyang                   jueyin                           shaoyin   

                                                                              sitian                                                                 taiguan

 

 

Rapports     destruction   destruction     destruction   destruct°       destruction                destruction                                                                  

 

 

 

Unions        défavorable          défavorable      défavora    défavorable     défavorable                 défavorable

 

 

 

Temps                   humidité      chaleur          sécheresse      froid           vent               feu impérial

 

                      (++)               (++)              (++)              (++)            (++)                     (++)

                                      

 

                   21 janv 17    21mars          21 mai         23 juil            23 sept               23/11/17

  

 

                    21/01/17<-yangming (sécheresse)--------->23/07 <-----shaoyin (feu impérial)-->20/01/17

 

                                            au sitian                                                                           au taiguan

  

 

                                               Année dingyou 4 – X (Feu-Coq) (2017-2018)

 

                   21/01/17 <---Prédominance du yangming-Sécheresse Métal Fraîcheur----> 20/01/18

  

 

 Maladies du yangming / sitian en fonction de « 6 pas » et de « 6 Energies » (Energies hôtesses et Energies invitées): chap.71 §§ 5 et 6

 

 Les années mao (IV) et you (X) déterminent le yangming en déplacement au sitian.

 S’il rencontre la circumduction annuelle « Bois » en insuffisance, l’énergie « Fraîcheur » du Métal et l’énergie « Chaleur » du Feu conservent leur action « Victorieuse – Soumission ». Le circumduction « Métal » est normale pendant les 2 années dingmao (4-IV : Réunion annuelle) et dingyou (4-X).

Sa circumduction est le Vent, l’énergie victorieuse est la Fraîcheur et l’énergie soumise est la chaleur.

Durant les années correspondant au yangming / sitian, la transformation de l’énergie saisonnière est normalement retardée ; l’énergie du Ciel (tianqi) est alors pressante, et l’énergie de la Terre (diqi) est lumineuse, l’énergie de l’espace « Ciel – Terre » exprime son hégémonie et dégage une chaleur torride qui dessèche et durcit les mille êtres.

Lorsque le Vent-Froid déploie son activité, l’énergie « Vent-Sécheresse » se déplace immédiatement vers le milieu du centre d’échanges énergétiques (qijiao). Dans ce cas, l’énergie yang est plus abondante que l’énergie yin ; par conséquent, il faut attendre le moment de prédominance du taiyin pour que l’énergie « Terre-Humidité » s’exhale et se transforme en nuages et pluies pour humidifier la sécheresse.

Sous l’action de l’énergie naturelle de ces années, les céréales sont de couleurs, rouge et blanche, et leur maturation s’effectue sous l’action de l’énergie « intermédiaire » (jianqi).

Les animaux à carapace de couleur blanche et les animaux à plumes sont moins productifs et s’épuisent rapidement.

Le Métal et le Feu s’amalgament et leurs activités répondent aux deux planètes : taibai (planète « Métal » : Venus) et yinhua (planète « Feu » : Mars).

L’autorité de l’énergie du Ciel (tanqi) est pressante et le commandement de l’énergie de la Terre (diqi) est soudain et brutal.

Les animaux nus n’hibernent pas, l’eau s’écoule et ne se transforme pas en glace. Chez l’homme, les maladies réactionnelles sont :

        toux, inflammation et obstruction de la gorge

         fièvre et frissons

         tremblements

         cystite et mictions douloureuses.

A la première moitié de l’année, l’énergie pure et fraîche du Métal est endurcie et puissante, les animaux velus périssent. A la deuxième moitié, l’énergie « Feu-Chaleur » devient subitement pressante, les animaux à carapaces s’écroulent. L’énergie « Métal » et l’énergie « Feu » agissent hardiment ; victoire et défaite causent un grand désordre, l’énergie « pure » et l’énergie «  chaleur » s’affrontent au Qijiao (espace d’échanges énergétiques).

1er « pas », Energie primaire, à dater 21/01/2017 : Humidité (++)

 A la première énergie, le diqi (énergie de la Terre) subit un changement, l’énergie yin stagne, le tianqi (énergie du Ciel) devient rigoureux, l’Eau gèle et les pluies sont froides.

 Comme l’énergie-invitée des années mao (IV) et you (X) est le taiyin / Humidité-Terre, c’est pourquoi « le yin stagne et les pluies se forment ».

 Lorsque le yin stagne à l’extérieur de l’organisme, le yang est compressé à l’intérieur et les maladies sont celles du « Ré-Chang » (Chaleur-Gonflement)

                    Modifications atmosphériques :

                             Stagnation du yin

                             Endurcissement de l’énergie

                           Glacification-transformation du Froid en Eau

                    Maladies réactionnelles :

                             Chaleur à l’intérieur

                             Œdème oculaire et de la face

                             Hypersomnie,

                             Epistaxis, Eternuement, Bâillement,

                             Nausées, vomissements

                             Urines rouges et jaunâtres. En cas grave : Pollakiurie

 

 2e  « pas », 2e énergie : Chaleur (++), à dater du 21/03/2017

 L’hôte et l’invitée désignent les 2 types de Feu : Feu Ministériel et Feu Impérial : l’énergie yang  se déploie, les sujets sont à l’aise et les milles êtres se reproduisent et se développent…mais l’échangent de ces 2 feux favorisent les maladies infectieuses ou endémiques souvent mortelles suite à l’envahissement du shen sur l’emplacement impérial.

                         Maladies réactionnelles :

                                     Déploiement de l’énergie yang

                                     Fraîcheur et embellissement de toutes choses

                         Maladies réactionnelles :

                                     Epidémie : souvent mort foudroyante

                            

 

3e  « pas », 3e énergie : Sécheresse (++), à dater du 21/05/2017

 Lorsque l’énergie « Métal » gagne le sitian, l’énergie du Ciel se répand et la 3e énergie est le Shaoyang / Feu ministériel, d’où : amalgame de la sécheresse et du Feu.

 Lors de la réunion de la 3e énergie / zhonqi et le Froid – Eau / Humidité – Terre  de la 4e énergie, la sécheresse maximale se transforme en humidité. L’union concomitante des 4 énergies (sécheresse, humidité, eau et feu) est cause de la maladie du Froid-Chaleur.

                         Modifications atmosphériques :

                                     Déploiement de la fraîcheur

                                     Amalgame « Sécheresse-Chaleur »

                                     Transformation de la sécheresse maximale en humidité.

                         Maladies réactionnelles : Maladie « Froid-Chaleur »

 

 4e  « pas », 4e énergie : Froid (++), à dater du 23/07/2017.

 Lors de la survenue e la 4e énergie, l’énergie-invitée est le taiyang / Froid – Eau  et l’énergie-hôtesse est le taiyin / Humidité – Terre, d’où froid et pluie. A 2e moitié de l’année, le shaoyin / Feu Impérial régissant l’énergie est empiété par le Froid – Humidité d’où tremblements, délires, etc… qui sont tous dus à la stagnation du Froid – Eau à l’extérieur et à la compression du Feu à l’intérieur.

                    Modifications atmosphériques : Froid et pluies

                    Maladies réactionnelles :

                             Syncope soudaine, Tremblements, Délire,

                             Hypopnée, Sécheresse de la gorge, Soif

                             Douleur au Cœur

                             Inflammations et ulcérations

                             Fièvre et frilosité d’origine « Froid »

                             Faiblesse des os

                             Hémorragies       

 

 5e  « pas », 5e énergie : Vent (++), à dater du 23/09/2017.

 Lorsque le jueyin / Vent - Bois gagne la 5e énergie, les phénomènes printaniers apparaissent…Les végétaux recevant l’énergie de naissance (shengqi) s’épanouissent. Grâce à l’énergie « Bois » fraîche et harmonisante, la compression du shaoyin disparaît, d’où régulation de l’ensemble de l’énergie de l’organisme.

                    Modifications atmosphériques :

                              Dérèglement du climat du printemps. Végétation luxuriante

                    Maladies réactionnelles : Chez l’homme : peu de maladies

 

6e « pas », la dernière énergie (zhongqi / énergie-centre) : Feu Impérial (++), à dater du 23/11/2017.

 Lorsque l’énergie du shaoyin / Feu Impérial gagna le zhongqi, l’énergie se trouve au taiguan où elle se répand : l’hiver est alors tiède et l’hibernation des animaux est suspendue, la glacification n’a pas lieu, le diqi (énergie de la Terre) est paisible et les sujets sont en bonne santé. S’il y a troubles, les maladies sont les « wen » (chaleur déréglée de l’hiver) .

                    Modifications atmosphériques :

                             Déploiement de l’énergie yang, climat tiède

                             Absence de l’hibernation et de glacification.

                    Maladies réactionnelles :

                             L’homme est en bonne santé

                             Maladie « wen » (chaleur tempérée)

 

C’est pourquoi il est conseillé :

 -de se nourrir de céréales de l’année (de couleur blanche ou rose) pour sauvegarder la source-énergie (chenqi) et des céréales « intermédiaires » (jiangu) pour chasser l’énergie perverse.

 -de prendre des remèdes de saveur salée pour purifier la chaleur, des remèdes de saveur piquante humidifier la sécheresse.

 -et d’employer la sudorification pour délivrer le froid fixé à l’extérieur, la purification pour soustraire l’énergie perverse située à l’intérieur et la dispersion pour disperser l’énergie « wen » de l’hiver.

 Ceci dans le but d’harmoniser l’énergie de la circumduction pour éviter l’infiltration massive de l’énergie perverse et de réduire la compression énergétique pour sauvegarder la source de production / transformation.

 Pour appliquer correctement la théorie « qiwei » (Energie / Saveur), il faut se baser sur le caractère « froid » ou « chaleur », sur le caractère bénin ou grave de la maladie. Si la circumduction et l’énergie sont de même origine « Chaleur », il faut employer les remèdes du type « Feu-Chaleur » pour les harmoniser.

 Il faut éviter l’emploi des rafraîchissants les jours frais, celui des calorifiques les jours chauds, celui des frigorifiques les jours froids, celui des attiédissants les jours tièdes. Ainsi, le rôle et la particularité des remèdes  sont identiques. Par contre, dans des conditions météorologiques anormales, l’observation de ces règles ne sont pas nécessaires.

 Tel est le mode d’emploi approprié des remèdes. Ne pas le respecter, c’est troubler les conditions naturelles de la modification / transformation et les règles du yin / yang.

 

Prévisions pathologiques et thérapeutiques de l’année lunaire

 

 Que disent les textes du maître, le docteur Nguyen Van Nghi ? En médecine, la théorie des mouvements/énergies est employée pour expliquer l'influence du climat sur les êtres humains :

 Chapitre 71 §§ 22 

 Aux années dingmao (4-IV) et dingyou (4-X),

          en haut, le yangming / Sécheresse – Métal est au sitian.

          au milieu, la circumduction « Bois » est en insuffisance et répond au shaojiao (petit « jiao »).

          en bas, le shaoyin / Feu Impérial est au taiguan.

 Les maladies sont occasionnées par l’énergie en mutation :

         S’il s’agit de l’énergie du sitian (yangming-sécheresse), il faut employer la saveur amère et les attiédissants à faible dose.

          S’il s’agit de l’énergie de la circumduction « centre » (Vent), il faut utiliser la saveur piquante et les harmonisants.

          S’il s'agit de l’énergie du taiguan (shaoyin-Feu), il faut utiliser la saveur salée et les frigorifiants.

 Tels sont les principes d’utilisation de la diététique et de la pharmacopée durant cette période

  

 Chapitre 74 §§ 7 et 8 :

 Huangdi : Comment l’énergie du Ciel et de la Terre influe-t-elle sur l’homme pour déclencher la maladie? 

 Qibo : Dans les années shaoyin / taiguan, l’agression du Feu est brutale, les campagnes sont flamboyantes, le froid et la chaleur s’alternent.

 Le sujet est souvent atteint de : selles liquides, dysenterie « rouge-blanche », douleurs du bas ventre, urines rouges.

 Dans les cas graves, les selles et urines sont teintées de sang. Les autres signes sont ceux du shaoyin.

 Huangdi : « Quel en est le traitement? »

 Qibo : « Pendant la prédominance de l’énergie du taiguan, comme il s’agit, ici,  de l’infiltration de l’énergie « Feu » du shaoyin – Cœur dans l’organisme, il faut utiliser :

         -la saveur salée (ou shaohai 3C) de propriété frigorifique comme composant de base,

          -la saveur amère (ou shaofu 8C) et la saveur piquante (ou lingdao 4C) comme composants « officier »,

          -la saveur aigre (ou shaochong 9C) comme agent rassembleur de l’énergie yin,

          -la saveur amère comme agent « excréteur » du feu pervers et le piquant comme agent « dispersant ».

 

En acupuncture, remplacer ces saveurs par les points shu antiques correspondants sus cités.

 Remarques :

 Le vocable « saveur » utilisé dans ce chapitre est un terme d’abréviation désignant en fait le « remède ». Le contenu d’une ordonnance médicale traditionnelle chinoise comporte obligatoirement 4 composants principaux :

 Le composant « roi » est l’agent thérapeutique principal jouant un rôle déterminant dans le traitement étiologique de la maladie. Sa posologie n’est pas nécessairement supérieure à celle des autres composants.

 Le composant « ministre » a pour action de renforcer l’action thérapeutique du composant « roi ». Le composant « officier » a une double action : il réduit la toxicité ou les effets secondaires de l’élément « roi » et il constitue un traitement adjuvant des symptômes accompagnateurs ou accessoires.

 Le composant « ambassadeur » a pour rôle de canaliser les médicaments dans les méridiens-cibles.

 Il est à remarquer que l’un de ces éléments peut cumuler deux fonctions, celle du « roi » et celle de « l’ambassadeur » par exemple, de sorte que la formule du quadrithérapeutique devient trithérapeutique, voir bithérapeutique.

 

Chapitre 74 §§ 9 et 10 :

 Huangdi : « Quelles sont les altérations de l’énergie céleste (sitian)? »

 Qibo : « Quand le yangming est au sitian, l’énergie « Sécheresse » est prospère, la pousse végétale est retardée, le climat est frais, l’énergie de naissance des végétaux est compressée et leur énergie de réplique se déroule en bas (à la racine), les feuilles et les fleurs sont desséchées, les hibernants sortent. Le sujet est souvent atteint de : maladie ostéo-musculaire, douleurs du bas du thorax, fièvre et frilosité (causées par l’agression de l’énergie « Froid-Fraîcheur »), toux, borborygmes, diarrhée grave, douleurs violentes et soudaines de la pointe du xyphoïde avec impossibilité de se tourner, sécheresse de la gorge, teint terreux, lombalgie, chez l’homme : orchialgie, chez la femme : douleur pelvienne, éblouissement et amblyopie, douleur aux commissures internes des yeux, furoncles et abcès

 Huangdi : « Quel en est le traitement? »

 Qibo : La victoire de l’énergie du sitian est un facteur déclenchant de la maladie.

 ·   En effet, dans l’agression de l’énergie « Sécheresse », il faut utiliser :

 ·   la saveur amère (yangxi 5GI) de propriété humidifiante comme agent pacificateur, et de propriété attiédissante a une action victorieuse sur la Fraîcheur-Métal.

 ·   la saveur aigre (hegu 4GI) et la saveur piquante (shangyang 1GI) comme agents adjuvants, (le piquant peut humidifier la sécheresse qui est un agent provocateur des syndromes d’accumulation interne).

 ·   la saveur amère comme agent évacuateur de l’accumulation de la sécheresse par voie basse

 

Conclusion : Pratique et Conduite à tenir et diététique.

 L’année ding (4) et l’année ren (9) correspondent au mouvement « Bois » (Suwen, chap. 66). L’année dingyou (4 - X) a pour caractéristiques: son Grand Mouvement Annuel (GMA) ding, 4e  Tronc Céleste, pair, de nature yin, négatif, en insuffisance, est le Bois-yin.

 C'est donc l'Energie du mouvement qui l’inhibe, qui dominera toute l’année, soit le mouvement « Métal » qui inhibe celui du Bois, d’où prédominance de la Sécheresse – Métal (yangming).

 

Les Energies :

 

-Le sitian, ou Energie invitée Céleste, pour cette année du Coq (you) : Xème Branche Terrestre, de nature yin est le yangming (Sécheresse – Métal) qui prédomine durant les 6 premiers mois de l’année.

Diététique : En effet, dans l’agression de l’énergie « Sécheresse », il faut utiliser :

·   la saveur amère (yangxi 5GI) de propriété humidifiante comme agent pacificateur, et de propriété attiédissante a une action victorieuse sur la Fraîcheur-Métal.

·   la saveur aigre (hegu 4GI) et la saveur piquante (shangyang 1GI) comme agents adjuvants, (le piquant peut humidifier la sécheresse qui est un agent provocateur des syndromes d’accumulation interne).

·   la saveur amère comme agent évacuateur de l’accumulation de la sécheresse par voie basse

-Le taiguan, ou Energie invitée Terrestre est le shaoyin (Feu - Impérial) qui prédomine durant les 6 derniers mois.

 

Diététique: comme il s’agit, ici,  de l’infiltration de l’énergie « Feu » du shaoyin – Cœur dans l’organisme, il faut utiliser :

 ·   la saveur salée (ou shaohai 3C) de propriété frigorifique comme composant de base,

 ·   la saveur amère (ou shaofu 8C) et la saveur piquante (ou lingdao 4C) comme composants « officier »,

 ·   la saveur aigre (ou shaochong 9C) comme agent rassembleur de l’énergie yin,

 ·   la saveur amère comme agent « excréteur » du feu pervers et le piquant comme agent

 « dispersant ».

 

  Docteur Henri Truong Tan Trung (sr)

79 rue Massey 65000 Tarbes

tél. +33 5 62 36 39 57

* Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Conflit d’intérêt : aucun

 

Références

 

Nguyen Van Nghi, Recours Nguyen C. Médecine traditionnelle chinoise. Marseille Editions NVN; 1972.

 Nguyen Van Nghi, Recours Nguyen C. Huangdi Neijing Suwen tome 4.   Marseille Editions NVN; 1972.

Tableau IV -Description des revues méthodiques et méta-analyses répertoriées

Tableau IV. Description des revues méthodiques et méta-analyses répertoriées (voir texte).

(*) Impact factor (facteur d’impact) est une mesure de l’importance d’une revue scientifique. Il représente, pour une année donnée, le rapport entre le nombre de citations sur le nombre d'articles publiés par un journal, sur une période de référence de deux ans. Les grandes revues de références ont un IF > à 3. Par exemple le Lancet à un IF de 25,8 en 2006. Le CNRS classe les revues en revues de rang A (IF > 0.5) et de rang B (IF < 0.5 ou non indexées).

 

 

. Pathologie

. Auteurs

. Année

 

. Revue

. Impact Factor (*)

Comparaisons

(nombre d’ECR)

. Echelle de qualité

. % haute qualité (**)

 

Conclusions des auteurs - cotation

 

Douleurs musculo-squelettiques

 

 

 

 

 

Law D

2015

(laser-acupuncture)

 

J Acupunct Meridian Stud

0

 

laser-acupuncture factice (42)

absence de traitement (2)

autres traitements (médicaments, exercices, électrothérapie) (7)

Echelle PEDro à 10 items

61%

« Des preuves de qualité modérée soutiennent l'efficacité de l'acupuncture au laser dans les douleurs musculo-squelettiques, lorsqu'il est appliqué à une dose de traitement approprié.  Toutefois, les effets positifs sont vus seulement pour un suivi à long terme et non immédiatement après l'arrêt du traitement ». Cotation ¬¬

 

Lee  MS 

2008

(chimiopuncture au venin d’abeille ± acupuncture)

The Journal of Pain

4,01

acupuncture + injection saline (4)

injection saline (1)

acupuncture seule (6)

 

 

Jadad (**)

55%

« Les résultats de cette revue systématique et méta-analyse suggèrent l'efficacité de la chimiopuncture au venin d’abeille dans le traitement de la douleur musculo-squelettique ». Cotation. ¬¬¬

 

Tough EA 

2008

(triggers points)

 

 

European Journal of Pain

2,92

acupuncture factice (4)

absence de traitement (1)

acupuncture hors triggers points(2)

 

Echelle à 4 items

43%

« En conclusion, il existe des preuves limitées en faveur de l’acupuncture appliquée directement dans les triggers points par rapport aux soins standard. Bien que le résultat de la méta-analyse acupuncture versus placebo n'est pas   statistiquement significatif, l’orientation générale pourrait être compatible avec un effet de l’acupuncture dans le syndrome myofascial ». Cotation ¬

 

Fibromyalgie

 

 

 

 

 

Yang B

2014

 

J Tradit Chin Med

0,71

 

acupuncture factice (3)

traitement médicamenteux (5)

exercices + antidépresseurs (1)

Cochrane Review Handbook 5.0 à 6 items

27%

« Comparé à l’acupuncture factice, il n’y a pas assez d’évidence pour montrer l’efficacité de l’acupuncture dans la fibromyalgie. Certaines preuves témoignent de son efficacité versus médicaments dans des essais qui ne sont pas de haute qualité. L’acupuncture combinée avec les médicaments et les exercices augmentent le seuil de la douleur à court terme ». Cotation : ¬¬

 

Cao H  

2013

 

Evid Based Complement Alternat Med

1,88

acupuncture factice (8)

médicaments (9)

Cochrane Review Handbook 5.0 à 6 items

25%

« La stimulation du point d'acupuncture semble être efficace dans le traitement de la fibromyalgie par rapport aux médicaments ». Cotation : ¬¬

 

Deare JC 

2013

 

Cochrane Library

6,03

acupuncture factice (6)

médicaments + exercices (1)

absence de traitement (1)

autre acupuncture (1)

Cochrane Review Handbook 5.0 à 6 items

25%

« Il y a des preuves de niveau faible à modéré que l'acupuncture améliore la douleur et la raideur par rapport à l'absence de traitement et au traitement standard chez les personnes atteintes de fibromyalgie. Il y a des preuves de niveau modéré que l'acupuncture ne diffère pas de l'acupuncture simulée dans la réduction de la douleur ou la fatigue, ou améliore le sommeil ou le bien-être global. L’électro-acupuncture (EA) est probablement meilleure que l’acupuncture manuelle (MA) pour la douleur et la réduction de la raideur, l'amélioration du bien-être global, le sommeil et la fatigue. L'effet dure jusqu'à un mois, mais n'est pas maintenue à six mois de suivi. MA n'améliore probablement pas la douleur ou la fonction physique. L’acupuncture parait sûre. Les personnes atteintes de fibromyalgie peuvent envisager d'utiliser l’EA seul ou avec les exercices et les médicaments ». Cotation : ¬

 

Wang X  

2011

 

Acupuncture Research

0,82

acupuncture seule

Amitryptiline

Brufen

traitement conventionnel

nd

« L'acupuncture a un effet positif dans la fibromyalgie, et l'acupuncture combinée avec la médecine occidentale peut renforcer l'effet curatif ». Cotation : ¬¬

 

Cao H

2010

 

J Altern Complement Med

1,58

 

acupuncture factice (6)

traitement conventionnel (18)

absence de traitement (1)

entretien (1)

Cochrane Review Handbook 5.0 à 6 items

28%

« La Médecine Traditionnelle Chinoise semble être efficace pour traiter la fibromyalgie. Toutefois, d'autres grands essais, rigoureusement conçus sont nécessaires en raison de la rigueur méthodologique insuffisante des essais inclus ». Cotation : ¬¬

 

Langhorst J  

2010

 

Rheumatology

4,47

acupuncture factice (7)

 

Van Tulder à 11 items

71%

« Malgré une forte évidence sur la réduction de la douleur à la fin du traitement, un petit effet analgésique de l'acupuncture était présent à long terme qui, cependant, n'a pas été clairement distinguée de biais. Ainsi, l'acupuncture ne peut pas être recommandée pour la gestion de la fibromyalgie ». Cotation : ¬

 

Mayhew E  

2006

 

Rheumatology

4,47

 

acupuncture factice (3)

autre intervention (1)

absence de traitement (1)

Jadad

60%

« Les essais cliniques rigoureux ne permettent pas de conclure à une efficacité symptomatique de l’acupuncture dans la fibromyalgie ». Cotation : Ø

 

Sim J  

2002

Clinical Journal of Pain

2,71

acupuncture factice (1)

Echelle interne à 100pts

100%

« Les résultats sur un essai de bonne qualité sont encourageants, mais nécessite d’autres études ». Cotation : ¬

 

Berman BM  

1999

 

Journal of Family Practice

1,33

 

acupuncture factice (2)

absence de traitement (1)

Jadad

33%

« Reposant sur une étude de bonne qualité, les données scientifiques indiquent une amélioration symptomatique significative comparée au traitement factice mais la durée d'effet est inconnue ». Cotation : ¬

 

Arthrose

 

 

 

 

 

Manyanga T

2014

 

 

BMC Complementary and Alternative Medicine

2,02

acupuncture factice (5)

absence de traitement (1)

soins usuels (6)

Cochrane Review Handbook 5.0. à 6 items

27%

« L'acupuncture est associée à une réduction significative de l'intensité de la douleur, à l'amélioration de la mobilité et de la qualité de vie fonctionnelle. Alors que les différences ne sont pas aussi grandes que manifestées dans d’autres revues, les preuves actuelles supportent l'utilisation de l'acupuncture comme une alternative aux analgésiques classiques chez les patients souffrant d'arthrose ». Cotation ¬¬

 

Manheimer 2010

(arthrose périphérique)

Cochrane Library 6,03

 

acupuncture factice (9),

autre traitement actif (4)

liste d’attente (4)

Cochrane Back Review Group Quality à 11 items

37,5%

« L’acupuncture factice montre des résultats statistiquement significatifs. Toutefois, ces avantages sont de petite taille, ne répondent pas à nos seuils prédéfinis pour la pertinence clinique et sont probablement dus au moins en partie à l'effet placebo dû à la procédure en aveugle  incomplète. En attendant, l'acupuncture dans l'arthrose des articulations périphériques suggère des résultats statistiquement significatifs et cliniquement pertinents ». Cotation ¬¬¬

 

Kwon YD 

2006

 

Rheumatology

4,47

 

acupuncture factice (8)

autre intervention factice (2)

autre intervention (9)

liste d’attente (2)

éducation (3)

Jadad

89%

« Les essais suggèrent un effet spécifique de l’acupuncture sur la douleur de l’arthrose périphérique. Du fait de son innocuité l’acupuncture apparait fortement recommandée, particulièrement dans la gonarthrose». Cotation ¬¬¬

 

Ernst E 

1997

 

Scandinavian Journal of Rheumatology

1,69

 

acupuncture factice (7)

absence de traitement (2)

autre traitement (4)

nd

« La notion que l’acupuncture est supérieure à une fausse acupuncture sur la douleur associée à l’arthrose n’est pas confortée par les données publiées des études contrôlées. Les deux méthodes semblent avoir des effets positifs similaires ». Cotation ¬¬

 

Polyarthrite rhumatoïde

 

 

 

 

 

Sun ZL 

2014

(moxibustion)

 

Eur J of Int Med

2,89

médecine occidentale (8)

 

Cochrane Review Handbook 5.0. à 6 items

0%

« Bien que la méta-analyse a montré des effets favorables seule ou en association avec la médecine occidentale, il est difficile de tirer des conclusions définitives pour savoir si la moxibustion est une intervention efficace pour le traitement de la PR en raison de la petite taille de l'échantillon d'ECR admissibles et le risque élevé de biais entre les ECR disponibles ». Cotation ¬

 

Choi TY 

2011

(moxibustion)

Clin Rheumatol

1,77

médecine occidentale (3)

 

Cochrane Review Handbook 5.0. à 6 items

0%

« Cette méta-analyse suggère une efficacité supérieure de la moxibustion versus médicaments allopathiques dans la polyarthrite rhumatoïde ».  Cotation ¬

 

Lee  MS  

2008

 

Rheumatology

4,47

 

acupuncture factice (4)

AINS (1)

traitement conventionnel (3)

 

Jadad

37 ?5%

« En conclusion, l’acupuncture réelle versus acupuncture factice n’a pas réussi a montré des effets spécifiques sur la douleur des patients atteints de polyarthrite rhumatoïde ». Cotation Ø

 

Casimoro L  

2002

 

Cochrane Library

6,03

acupuncture factice (2)

 

Jadad

100%

« L’acupuncture n’a pas d’effet sur les critères de jugement étudiés, mais ces conclusions sont limitées par des considérations méthodologiques telles que le type d’acupuncture (acupuncture ou électro-acupuncture), le site de l’intervention, le faible nombre d’études cliniques et les faibles effectifs des études incluses ». Cotation Ø

 

Arthrite goutteuse

 

 

 

 

Lee WB 

2013

 

 

 

Rheumatology

4,47

autre acupuncture (1)

médicaments (8)

autre chimiopuncture (1)

 

Cochrane Review Handbook 5.0. à 6 items

0%

« Les résultats des études incluses suggèrent que l'acupuncture est efficace comme thérapie complémentaire pour les patients atteints d'arthrite goutteuse ». Cotation ¬¬

 

Epicondylalgie

 

 

 

 

 

Tang H   

2015

(fonction articulaire)

 

Evidence-Based Complementary and Alternative Médicine

1,88

acupuncture factice (2)

blockage therapy (2)

Echelle à 6 items

50%

« Du fait du petit nombre d'études incluses de mauvaise qualité méthodologique, aucune conclusion ferme ne peut être tirée sur l’effet de l'acupuncture sur l’état fonctionnel et myodynamique du coude dans l’épicondylalgie ». Cotation Ø

 

Gadeau M  

2014

 

BMC Complementary and Alternative Medicine

2,02

acupuncture factice (3)

autre forme d’acupuncture (7)

traitement standard (10)

Cochrane Review Handbook 5.0. à 6 items

21%

« Des études de qualité moyenne suggèrent que l'acupuncture est plus efficace que l'acupuncture factice. Les conclusions concernant l'acupuncture versus traitement conventionnel, et l'acupuncture et la moxibustion combinée versus acupuncture manuelle seule sont limitées de par la qualité méthodologique de ces études ». Cotation ¬¬¬

 

Chang WD  

2014

 

Am J Chin Med

2,79

acupuncture factice (4)

acupuncture non-points (5)

Echelle de PEDro à 11 items

67%

 

« L’acupuncture manuelle est efficace sur la douleur à court terme dans l’épicondylalgie. Toutefois, son effet analgésique à long terme est léger. Elle produit plus d’effet analgésique que la laser-acupuncture ». Cotation ¬¬

 

Buchbinder R  

2007

 

American Family Physician

2,17

acupuncture factice

absence de traitement

nd

« Des ECR de petite taille et de qualité méthodologique faible donnent des preuves contradictoires sur les effets de l'acupuncture, du laser-acupuncture, et de l'électro-acupuncture dans le tennis elbow ». Cotation ¬

 

Bisset L  

2005

 

British Journal of Sports Medicine

1,85

acupuncture factice (3)

autre intervention (1)

Echelle interne à 15 critères

100%

« Il existe un certain niveau de preuve à court terme en faveur de l’acupuncture versus placebo dans l’épicondylalgie ». Cotation ¬¬¬

 

Trinh KV  

2004

 

Rheumatology

4 ,47

 

acupuncture factice (4)

autre intervention (2)

Jadad

100%

« Il y a un fort niveau de preuve suggérant que l’acupuncture est efficace dans le traitement à court terme de la douleur de l’épicondylite ». Cotation ¬¬

 

Green S 

2002

 

Cochrane Library

6,03

acupuncture factice (3)

absence de traitement (1)

Critères de la Cochrane Collaboration

50%

« Les preuves sont insuffisantes pour conseiller ou non l’emploi de l’acupuncture (aiguilles ou laser) pour traiter l’épicondylite ». Cotation Ø

 

Epaule douloureuse

 

 

 

 

 

Dong W

2015

(Impingement syndrome)

Medicine (Baltimore)

4,25

exercices  (2)

 

Cochrane Review Handbook 5.0 à 6 items

100%

« Pour les patients qui cherchent une option de traitement non chirurgical à un stade précoce de l’impingement syndrome, l'acupuncture doit être considéré comme un choix de première intention ». Cotation ¬¬

 

Wang KF  

2015

(points ashi)

Chin J Integr Med

1,21

acupuncture conventionnelle

 (7)

médicaments (1)

absence de traitement (1)

 

Cochrane Review Handbook 5.0. à 6 items

nd

 

« La stimulation des points ashi pourrait être supérieure à l'acupuncture conventionnelle, le traitement médicamenteux et l’absence de traitement dans l'épaule douloureuse ». Cotation ¬¬

 

Vickers AJ  

2012

 

Arch Int Med

17,33

acupuncture factice (3)

soins usuels (1)

 

 

nd

100%

« Les patients recevant l'acupuncture avaient moins de douleur, avec un score de douleur à l'épaule de 0,62 (0,46 - 0,77) SDs inférieure au groupe contrôle factice ». Cotation ¬¬

 

Green S  

2005

 

Cochrane Library

6,03

acupuncture factice (3)

autres interventions (5)

autre acupuncture (2)

 

Jadad

33%

« Les preuves sont insuffisantes pour recommander l’acupuncture dans l’épaule douloureuse bien qu’il semble y avoir un effet bénéfique sur la douleur et la fonction articulaire ». Cotation ¬

 

Grant HJ

2004

 

Journal of Hand Therapy

2

 

acupuncture factice (1)

100%

« Les meilleures données disponibles sont en faveur de l’acupuncture ». Cotation ¬¬

 

Michener LA

2004

 

Journal of Hand Therapy

2

acupuncture factice (1)

intervention factice (1)

autre intervention (1)

Echelle à 23 items

(69 points)

100%

« Les résultats des essais en acupuncture sont équivoques ». Cotation ¬

 

Johansson K et  

2002

British Journal of General Practice

1,63

acupuncture factice (1)

 

Echelle de 1 à 5

100%

« L’acupuncture est un traitement fiable à court terme et son niveau de preuve est modérée dans le syndrome sous-acromial ». Cotation ¬¬

 

Epaule gelée

 

 

 

 

 

Peng WN

2007

 

World Journal of Acupuncture- Moxibustion

0

acupuncture factice (3)

autre intervention (3)

Equivalent du Jadad

100%

« Il y a une preuve modérée que l’acupuncture améliore la douleur, la fonction articulaire, l’amplitude articulaire et la qualité de vie ». Cotation ¬¬

 

Cervicalgies et lombalgies

 

 

 

 

 

Smith LA  

2000

 

Pain

4,3

 

acupuncture factice (8)

absence d’intervention (1)

liste d’attente (3)

autre intervention (2)

Echelle interne à 16 items

38%

 

« Les données scientifiques des études fiables indiquent l'absence de preuve en faveur de l’acupuncture pour les cervicalgies et lombalgies ». Cotation Ø

 

Cervicalgies

 

 

 

 

 

Yuan  QL 

2015

 

 

PLoS One

3,23

acupuncture factice (7)

TENS factice (3)

autres traitements (5)

tractions cervicales (1)

liste d’attente (1)

Cochrane Back Review Group Quality à 12 Items

45%

« L’acupuncture, l’acupression et les ventouses pourraient être efficaces dans le traitement de la douleur et de l'invalidité associées aux cervicalgies chroniques et aux lombalgies chroniques à court terme ». Cotation ¬¬

 

Kan LL 

2013

(aiguille scalpel)

 

China J of Orthopaedics and traumatology

0

 

acupuncture (nd)

tractions cervicales (nd)

 

nd

(qualité faible)

« Par rapport à l’acupuncture et aux tractions cervicales, l'efficacité globale de la thérapeutique par aiguille scalpel est plus élevée ».

Cotation ¬¬

 

Graham N 

2013

 

 

The Open Orthopaedics Journal

0

acupuncture factice (4)

laser factice ou tens (4)

absence de traitement (2)

massages (1)

tractions cervicales (2)

échelle d'AMSTAR à 11 points

nd

« En l’état actuel, l’évidence est en faveur de l’acupuncture, du laser et des tractions intermittentes dans la cervicalgie chronique ». Cotation ¬¬

 

Moon TW

2013

(Whisplash syndrome)

 

Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine

1,88

acupuncture factice (3)

relaxation (1)

médicaments + physiothérapie (1)

physiothérapie + exercices (1)

tractions cervicales (2)

échelle à 6 items

17%

« La preuve de l'efficacité de l'acupuncture, de l’électro-acupuncture et de la technique de puncture sèche » pour le traitement du whisplash syndrome est limitée ». Cotation ¬

 

Vickers AJ 

2012

 

Arch Intern Med 17,33

 

acupuncture factice (3),

soins usuels (2)

 

nd

100%

« Les patients recevant l'acupuncture avaient moins de douleur, avec des scores qui étaient de 0,23 (IC à 95% 0,13 à 0,33), 0,16 (IC à 95% 0,07 à 0,25) et 0,15 (IC 95%, 0.07-0.24) DS inférieur au groupe contrôle factice pour les lombalgies et les cervicalgies, l'arthrose et les céphalées chroniques, respectivement. Les tailles d'effet par rapport au groupe contrôle absence d’acupuncture furent 0,55 (IC 95%, 0,51 à 0,58), 0,57 (IC à 95%, de 0,50 à 0,64) et 0,42 (IC 95%, 0.37-0.46) de SDs. L'acupuncture est efficace pour le traitement de la douleur chronique et est donc une option raisonnable de référence. Des différences significatives entre l'acupuncture réelle et factice indiquent que l'acupuncture est plus qu'un placebo. ». Cotation ¬¬¬

 

Wang YW

2011

(acupuncture abdominale)

 

Acupuncture Research

0,82

 

acupuncture (nd)

électro-acupuncture (nd)

tractions cervicales (nd)

 

Jadad

12,5%

« À l'heure actuelle, il n'y a aucune preuve suffisante pour prouver que dans le traitement de l'arthrose cervicale, l'acupuncture abdominale est supérieure à l'acupuncture de routine, l’électro-acupuncture et les tractions ». Cotation ¬¬

 

Fu  LM   

2009

 

J Altern Complement Med

1,58

 

acupuncture factice (5)

autre intervention factice (6)

traitement actif (3)

absence de traitement (1)

Jadad

85%

« La méta-analyse confirme l'efficacité à court terme et l'efficacité de l'acupuncture dans le traitement de la cervicalgie ». Cotation ¬¬

 

Trinh K

2007

 

Spine

2,18

 

acupuncture factice (3)

autre intervention factice (3)

autre intervention (3)

liste d’attente (1)

Jadad

40%

« Il y a une preuve modérée en faveur d’un effet antalgique de l’acupuncture comparée aux traitements factices ». Cotation ¬

 

Kjellman GV  1999

 

Scandinavian Journal of Rehabilitation Medicine

0,51

autre intervention factice (2)

autre intervention (1)

absence d’intervention (1)

Echelle interne à 100 points

25%

« L’acupuncture n’est pas supérieure à une intervention factice dans un essai de haute qualité ». Cotation Ø

 

White AR

 1999

 

Rheumatology

4,47

 

acupuncture factice (11)

autre intervention (4)

liste d’attente (1)

Jadad

57%

« Les données disponibles ne permettent pas de conclure à l’efficacité de l’acupuncture dans les cervicalgies ». Cotation Ø

 

Lombalgies

 

 

 

 

 

Yuan QL 

2015

 

 

PLoS One

3,23

acupuncture factice (7)

traitement factice (3)

autres traitements (5)

tractions cervicales (1)

liste d’attente (1)

Cochrane Back Review Group Quality  à 12 Items

18%

« L’acupuncture, l’acupression et les ventouses pourraient être efficaces dans le traitement de la douleur et de l'invalidité associées aux cervicalgies chroniques et aux lombalgies chroniques à court terme ». Cotation ¬¬¬

 

Hu X 

2014

 

Chinese Journal of Integrative Médicine

1,22

 

Tractions cervicales (7)

médicaments (5)

infiltration épidurale (2)

soins usuels (8)

 

nd

« Une amélioration favorable a été trouvée en faveur des traitements d'intégration (acupuncture combinée avec traction / médicaments / péridurale injection / soins habituels) versus médecine conventionnelle seule ». Cotation ¬¬

 

Xu M 

2013

 

Am J Chin Med

2,75

acupuncture factice (8),

autres traitements (5)

absence de traitement (5)

 

Echelle de Van Tulder à 11 items

92%

« L’acupuncture obtient de meilleurs résultats par rapport à d'autres traitements ». Cotation ¬¬

 

Lam M 

2013

 

Spine

2,19

 

acupuncture factice (4)

médicaments (3)

TENS (3)

soins usuels (10)

absence de traitement (5)

Cochrane Review Handbook 5.0 à 6 items

22%

 

« Cette revue systématique montre que l'acupuncture peut avoir un effet favorable sur la douleur et les limitations fonctionnelles auto-déclarées sur les lombalgies chroniques non spécifiques ». Cotation ¬¬¬

 

Vickers AJ 

2012

 

Arch Intern Med 17,33

 

acupuncture factice (7)

soins usuels (4)

conseils non spécifiques (1)

conseils spécifiques (1)

 

nd

100%

« Les patients recevant l'acupuncture avaient moins de douleur, avec des scores qui étaient de 0,23 (IC à 95% 0,13 à 0,33), 0,16 (IC à 95% 0,07 à 0,25) et 0,15 (IC 95%, 0.07-0.24) DS inférieur au groupe contrôle factice pour les lombalgies et les cervicalgies, l'arthrose et les céphalées chroniques, respectivement. Les tailles d'effet par rapport au groupe contrôle absence d’acupuncture furent 0,55 (IC 95%, 0,51 à 0,58), 0,57 (IC à 95%, de 0,50 à 0,64) et 0,42 (IC 95%, 0.37-0.46) de SDs. L'acupuncture est efficace pour le traitement de la douleur chronique et est donc une option raisonnable de référence. Des différences significatives entre l'acupuncture réelle et factice indiquent que l'acupuncture est plus qu'un placebo ». Cotation ¬¬¬

 

Hutchinson AJ 

2012

 

J Orthop Surg Res

1,39

acupuncture factice (4)

placebo tens (1)

traitement usuel (3)

absence d’acupuncture (1)

 

nd

« Cette revue fournit des preuves que l'acupuncture est plus efficace que l'absence de traitement, mais aucune conclusion ne peut être tirée quant à son efficacité versus autres modalités de traitement car les éléments de preuve sont contradictoires ».

Cotation ¬¬

 

Yuan QL 

2008

 

Spine

2,19

 

acupuncture factice (10),

soins usuels (8)

absence de traitement (3)

 

Echelle de Van Tulder à 11 items

70%

« L’acupuncture versus absence de traitement, et comme adjuvant au traitement classique, devrait être préconisée dans les guidelines européens pour le traitement de la lombalgie chronique ». Cotation ¬¬

 

Manheimer E

2005

 

Annals of Internal  Medicine

10,09

 

acupuncture factice (5)

autre intervention factice (3)

autre intervention (8)

absence de traitement (9)

 

Jadad

62%

+ critères de la Cochrane Collaboration

42%

« L’acupuncture est efficace dans les lombalgies chroniques. Il n’y a pas de preuve suggérant une efficacité supérieure de l’acupuncture comparée aux autres thérapeutiques ».

Cotation ¬¬¬

 

Furlan A

2005

 

Spine

2,19

 

acupuncture factice (13)

autre acupuncture (12 )

autre intervention (14)

absence de traitement (3)

 

Critères de la Cochrane Collaboration

42%

« L’acupuncture est supérieure à l’acupuncture factice, à l’absence de traitement et à un traitement conventionnel seul sur la douleur et l’amélioration fonctionnelle à court terme dans les lombalgies chroniques ». Cotation ¬¬¬

 

Ernst E

2002

 

Schmerz

0,66

acupuncture factice (7)

autre intervention (3)

liste d’attente (2)

Jadad

90%

« Globalement, l’acupuncture est supérieure aux diverses interventions contrôles. Toutefois les preuves sont insuffisantes pour déterminer si l’acupuncture est supérieure au placebo ». Cotation ¬¬

 

Strauss AJ

1999

Chiropractic Journal of Australia

0

acupuncture factice (2)

liste d’attente (2)

Echelle interne à 100 pts

0%

« L'efficacité pour les lombalgies chroniques n'a pas été démontrée par des études cliniques de bonne qualité ». Cotation Ø

 

Van Tulder MW

1999

 

Spine

2,19

 

acupuncture factice (4)

absence de traitement (2)

autre intervention (4)

absence de traitement (4)

Jadad

18%

« On ne peut pas conclure clairement à l’efficacité de l’acupuncture dans les lombalgies ». Cotation ¬

 

Ernst E  

1998

 

Archives of Internal Medicine

8,02

acupuncture factice (7)

autre intervention (3)

liste d’attente (2)

Jadad

88%

« Les résultats combinés indiquent que l'acupuncture est supérieure aux interventions contrôles mais pas aux interventions factices ». Cotation ¬¬

 

Lombalgies aiguës

 

 

 

 

 

Lee JH 

2013

Clin J Pain

2,70

acupuncture factice (2)

AINS (5)

 

Cochrane Back Review Group Quality à 12 items

nd

« La preuve actuelle est encourageante en faveur de l'acupuncture versus médicaments pour l'amélioration des symptômes de la lombalgie aiguë. Pour la douleur, l’acupuncture est meilleure que l'acupuncture factice dans la lombalgie aiguë ». Cotation ¬¬

 

Hernie discale lombaire

 

 

 

 

 

Li X   

2015

(aiguilles chaudes)

Journal of Evicence-based Complementary and Alternative Medicine

1,88

acupuncture (8)

AINS (2)

manipulations (5)

médecine chinoise (1)

 

Cochrane Review Handbook 5.0 à 6 items

6,6%

 

« La moxibustion à l’aiguille chauffée est supérieure à l'acupuncture et aux manipulations sur le taux d'efficacité, avec un excellent taux, et sur le contrôle de la douleur pour une hernie discale lombaire, mais il est similaire aux AINS et à la médecine chinoise».  Cotation ¬

 

Luo S 

2005

 

 

Journal of Clinical Acupuncture and Moxibustion

0

nd

 

Jadad

nd

« L'acupuncture et les thérapies d'intégration avec l'acupuncture est efficace dans la hernie discale lombaire, et celles-ci sont supérieurs à l'acupuncture seule ». Cotation ¬¬

 


Sciatique

 

 

 

 

 

Ji M 

2015

 

 

Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine

1,88

traitement standard (AINS, cortisone)

 

Cochrane Handbook, Version 5.1.0.

8%

« L'acupuncture peut être efficace pour traiter la douleur associée à la sciatique ». Cotation ¬¬

 

Qin Z

2015

 

Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine

1,88

acupuncture factice (1)

médicaments (AINS) (10)

 

 

Cochrane Handbook, Version 5.1.0.

 

« En conclusion, les résultats de cette revue systématique suggèrent que l'acupuncture est plus efficace sur la douleur et l'évaluation globale de la sciatique par rapport aux AINS (ibuprofène, méloxicam, et diclofénac) ». Cotation ¬¬

 

Luijsterburg PA

2007

 

European spine of journal

1,76

acupuncture factice

 

Jadad

100%

« Il n’y a pas de preuve d’efficacité de l’acupuncture dans la lombosciatique ». Cotation Ø

 

Coxarthrose

 

 

 

 

 

Manheimer 2010

Cochrane Library 6,03

 

acupuncture factice (1),

éducation et exercices (1)

exercices seuls (1)

liste d’attente (1)

Cochrane Back Review Group Quality à 11 items

25,%

« Un seul essai sur quatre est inclus dans la méta-analyse et montre un effet significatif versus liste d’attente dans la coxarthrose.». Cotation ¬

 

Kwon 2006

Rheumatology

4,47

 

acupuncture factice (1),

éducation et exercices (1)

exercices seuls (1)

 

Jadad

33%

« D'autres études sont nécessaires pour montrer un effet spécifique de l’acupuncture pour l’arthrose de la hanche». Cotation ¬

 

Genou douloureux

 

 

 

 

 

Hou PW 

2015

 

J Tradit Complement Med.

0,271

acupuncture factice (1),

éducation (1)

 

Cochrane Back Review Group Quality à 11 items

50%

« Cette revue suggère que l'acupuncture est une intervention prometteuse sur la douleur et le qigong est une méthode efficace pour le traitement fonctionnel ».  Cotation ¬¬

 

Corbett MS 

2013

 

 

Osteoarthritis Cartilage

4,165

acupuncture factice (15)

tens (3)

glaçage (1)

renforcement musculaire (1)

Echelle de qualité à 14 items

13,6%

« La méta-analyse indique que l'acupuncture peut être considéré comme l'un des traitements physiques plus efficaces pour soulager la douleur de l'arthrose du genou dans à court terme ».

Cotation ¬¬¬

 

Cao L 

2012

 

Saudi Med J

0,55

acupuncture factice (10),

traitement standard (6),

liste d’attente (5)

Cochrane Back Review Group Quality à 11 items

79%

« L’acupuncture est plus efficace que l’acupuncture factice, le traitement standard, ou l’absence de traitement sur la douleur et la fonction articulaire dans la gonarthrose ».  Cotation ¬¬¬

 

Vickers AJ 

2012

 

Arch Intern Med 17,33

 

acupuncture factice (6),

soins usuels (2)

soins auxiliaires (8)

soins non spécifiques (4)

conseils (2)

 

nd

« Les patients recevant l'acupuncture avaient moins de douleur, avec un score pour l'arthrose du genou qui étaient de 0,16 (IC 95%, 0.07-0.25) SDs inférieures au contrôle factice pour l'arthrose ; la taille de l'effet par rapport au groupe contrôle non acupuncture étaient de 0,57 (IC 95%, 0.50-0.64) de SDs. L'acupuncture est efficace pour le traitement de la douleur chronique et est donc une option raisonnable de référence. Des différences significatives entre l'acupuncture réelle et factice indiquent que l'acupuncture est plus qu'un placebo. ».

 

Manheimer E

2010

 

Cochrane Library 6,03

 

acupuncture factice (9),

autre traitement actif (4)

liste d’attente (4)

Cochrane Back Review Group Quality à 11 items

46,%

« L’acupuncture factice montre des résultats statistiquement significatifs. Toutefois, ces avantages sont de petite taille, ne répondent pas à nos seuils prédéfinis pour la pertinence clinique et sont probablement dus au moins en partie à l'effet placebo dû à la procédure en aveugle  incomplète. En attendant, l'acupuncture dans l'arthrose des articulations périphériques suggère des résultats statistiquement significatifs et cliniquement pertinents ». Cotation ¬¬¬

 

Manheimer E 

2007

 

Annals internal of medecine

10,09

 

acupuncture factice (5),

autre intervention factice (3)

autre intervention (2),

liste d’attente (4)

Critères de la Cochrane Collaboration

73%

« L’acupuncture est plus efficace que le traitement usuel à court et à long terme et que l’absence de traitement à court terme sur la douleur et la fonction articulaire. Elle n’est pas plus efficace que l’acupuncture factice ». Cotation ¬¬¬

 

White AR

2007

 

Rheumatology

4,47

 

acupuncture factice (9),

autre intervention (3),

absence de traitement (1)

liste d’attente (2)

Echelle à 9 pts

(M=75%)

« L’acupuncture est supérieure à l’acupuncture factice et à l’absence de traitement additionnel sur la douleur et la fonction articulaire dans le genou douloureux chronique ». Cotation ¬¬¬

 

Bjordal JM

2007

 

BMC musculoskeletal disorders

1,46

acupuncture factice (7)

 

Jadad

91%

« L’électro-acupuncture en traitement intensif de 2 à 4 semaines parait avoir un effet antalgique à court terme sur la gonarthrose ». Cotation ¬¬

 

Kwon YD 

2006

 

Rheumatology

4,47

 

acupuncture factice (7)

autre intervention factice (1)

autre intervention (7)

liste d’attente (2)

éducation (2)

Jadad

58%

« Les essais suggèrent un effet spécifique de l’acupuncture sur la douleur de l’arthrose périphérique. Du fait de son innocuité l’acupuncture apparait fortement recommandée, particulièrement dans la gonarthrose». Cotation ¬¬¬

 

Fernandez A

2002

 

Atencion primaria

0,89

acupuncture factice (2),

absence de traitement (1)

autre traitement (1)

Critères de la Cochrane Collaboration

25%

« Le niveau de preuve de l’efficacité de l’acupuncture dans la gonarthrose n’est pas concluant ». Cotation Ø

 

Ezzo J

2001

 

Arthritis and rheumatism

7,42

acupuncture factice (3),

autre intervention (2),

liste d’attente (2)

Jadad

57%

« Les données disponibles suggèrent que l’acupuncture peut jouer un rôle dans le traitement de la gonarthrose ». Cotation ¬¬

Entorse de la cheville

 

 

 

 

Park J 

2013

 

BMC Complement Altern Med

2,02

autres traitements (17)

 

Cochrane Review Handbook 5.0. à 6 items

12%

« Bien que beaucoup plus de participants des groupes d'acupuncture ont rapporté une amélioration globale des symptômes par rapport à aux groupes contrôles, compte tenu des biais méthodologiques et du petit nombre d'études de haute qualité, les données disponibles sont insuffisantes pour recommander l'acupuncture comme une option fondée sur des preuves ». Cotation. ¬

Talalgie

 

 

 

 

Clark RJ 

2012

 

Acupunct Med

1,5

acupuncture factice (1)

acupuncture à l’opposé (1),

acupuncture standard (1)

laser-acupuncture (1)

traitement standard (2)

QI, STRICTA et CONSORT

40%

« Il existe des preuves soutenant l'efficacité de l'acupuncture dans la talalgie plantaire. Ceci est comparable aux preuves disponibles pour les interventions classiquement utilisées, tels que les étirements, les attelles de nuit ou la dexaméthasone ».

Cotation ¬¬