Meridiens.org

Accueil du site > Publications > Dr Sautreuil > XXIe Congrès d’ACMAS, 28-29 juin 2014, Séville, Espagne

XXIe Congrès d’ACMAS, 28-29 juin 2014, Séville, Espagne

dimanche 11 décembre 2016, par Patrick Sautreuil


Le XXIe Congrès de l’Association Scientifique des Médecins Acupuncteurs de Séville (ACMAS) a rassemblé des médecins d’Andalousie mais aussi de toute l’Espagne, du Portugal, d’Argentine, de Colombie, du Vénézuela et du Chili. Le Pr Shikorah (Allemagne) et moi-même étions les orateurs invités étrangers. Les thèmes abordés étaient variés et ne portaient pas exclusivement sur l’acupuncture. Exemple, la table ronde sur l’intérêt du Fentanil (un dérivé opioïde) ou celle sur l’injection de collagène dans les douleurs chroniques. Chaque sujet était clairement ancré dans la médecine contemporaine. À Séville, on pratique l’Acupuncture Intégrative (figure 1). Le congrès s’est ouvert par un hommage à Marc Piquemal, brutalement disparu deux mois plus tôt. Rafael Cobos a présenté sa vie et son rôle dans l’acupuncture scientifique. Une minute de silence a conclu son exposé.



Voir en ligne : Sautreuil P, Bellver PM. XXIe Congrès d’ACMAS, 28-29 juin 2014, Séville, Espagne. Acupuncture & Moxibustion. 2015 ;14(1):74-77.

Diagnostic par la palpation des méridiens

Il s’appuie sur une relecture du chapitre 10 du Lingshu : « par les méridiens, on détermine la santé et traite les maladies, on régularise le vide et la plénitude ». De belles images de différentes formes de fleuves, canaux et rivières illustraient les flux du Sang et de qi. Trois conditions doivent être remplies : les modifications palpatoires doivent être perçues sur le trajet du méridien, de façon bilatérale (sauf quand la pathologie est unilatérale), et être en relation avec les symptômes. José Antonio Roquet Silva.

Aspects juridiques et médico-légaux à la pratique de l’acupuncture

Le droit comme protagoniste ! Les avancées de la médecine sont vues comme des droits à la guérison. Attention aux cadres légaux de la pratique de l’acupuncture : il est indispensable d’avoir un document qui est remis au patient et lui donne des informations avant le traitement sur ce qu’il pourrait advenir comme effets secondaires accidentels. C’est « el consentimiento informado », le consentement éclairé, qu’il doit signer avant tout soin. L’information orale et l’accord de même rang sont insuffisants. Le patient reçoit un document « d’informations et de consentement éclairé » qui reprend les risques potentiels de l’acupuncture (de la moxibustion et des ventouses) qu’il doit lire, remplir et signer. C’est maintenant entré dans la pratique de certains médecins, mais pas de tous, d’où l’intérêt de ce rappel. Les incidents répertoriés et les procès sont cependant une rareté. On différencie les complications-accidents et les effets secondaires. Parmi les complications, on note les infections cutanées (mycobacterium abcessus, staphylocoques) le plus souvent dues à la réutilisation d’aiguilles non stérilisées (les aiguilles à usage unique évitant ce risque), pneumothorax (un seul cas mortel répertorié), des lésions nerveuses (sciatique poplité externe par le 34VB, nerf médian par le 5 ou le 6MC, nerf facial par les 7 et 8E). Parmi les effets secondaires, les hématomes et les malaises vagaux. José Lopêz Garrido, médecin et avocat.

Homeosinatria dans les traitements des vertiges

L’auteur distingue quatre différents types de malaises : vertige vrai (central ou vestibulaire –VPPB, Ménière, névrite vestibulaire), instabilité (trouble de l’équilibre et de la marche, ataxie sensorielle), défaillance (cardiaque, vagale, trouble de la glycémie) et les malaises sans support autre que psychogène. Seulement 20% des vertiges sont vrais, 80% sont de type malaise. Les vertiges en MTC s’appellent xuan yun (vision floue). Ils sont dus à une insuffisance de Rate (production de sang), un excès d’activité (en particulier sexuelle), à un excès de feu du Foie, à de mauvaises habitudes alimentaires. L’Homeosinatria consiste en l’injection au niveau des points d’acupuncture de biothérapies homéopathiques selon les différentes pathologies : Vertigo heel, Coenzyme compositum / Ubichinon compositum, Lymphomyosot (substance biothérapique ou homéopathique). On potentialise ainsi effet de la substance et rôle du point d’acupuncture. Ces substances joueraient le rôle de neuromodulateur du système immun. Elles sont utilisées en minidoses. En fonction des vertiges décodés selon la MTC, on a recours à des produits et des points différents. On choisit en fonction du type de vertiges parmi les points maîtres suivant : 23TR, 17TR, 20VB, 3VB, 10V. S’il y a Insuffisance de qi et de Sang : 36E/6Rt, 12RM, 20V, 20DM, 6RM et 15V. Magdalena Mejias Moreno.

Soins palliatifs et douleurs

La prise en charge de la douleur au cours des soins palliatifs dans le cancer, la place de l’acupuncture et comment organiser la prise en charge en fonction des paramètres de la MTC. L’unité de la douleur de l’hôpital Virgen de las Nieves de Granada est sollicitée par le service d’oncologie pédiatrique. Quand le bilan biologique montre des polynucléaires en dessous de 500/ml ou des plaquettes en dessous de 25000/ml, les patients sont exclus des programmes de chimiothérapie. Les demandes de prise en charge en MTC portent également sur les douleurs, les nausées/vomissements, l’anxiété, les troubles du sommeil, la fatigue et l’immunodépression. Selon l’évolution de la maladie et la constitution, les techniques sont douces, associant la moxibustion et le traitement controlatéral. Selon les textes classiques, les organes touchés, en fin d’évolution, sont la Rate, le Rein, le Cœur. Le Vide de yin prédomine, on aura à renforcer le Foie et le Rein. Il est intéressant d’évaluer ce qu’offre l’acupuncture dans les traitements complémentaires des soins palliatifs et d’analyser en détail les bénéfices et les inconvénients. Maria Dolores Caballero Mendez.

Suivez le lien ci-dessus pour télécharger l’article complet


Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

|

Pour tout contact, vous pouvez contacter l'administrateur et responsable éditorial du Site, Secrétaire Général de l'ASMAF-EFA : Dr Jean-Marc Stéphan (MD)
Ce site a pour mission d'informer ses visiteurs à propos de l'acupuncture et de la médecine traditionnelle chinoise. Il est financé uniquement par L'ASMAF-EFA, association loi 1901, elle même financée uniquement par ses adhérents. Le Conseil d'administration ne signale aucun conflit d'intérêt en rapport avec d'éventuels sources publicitaires, la publicité n'étant pas admise. Les informations fournies sur ce site sont destinées à la fois aux professionnels de santé et au Grand Public. Néanmoins, l'information diffusée vers le Grand Public est destinée à encourager, et non à remplacer, les relations existantes entre patient et médecin.
CONFIDENTIALITE ET DONNEES PERSONNELLES
Aucune donnée personnelle n'est recueillie sur ce site et de ce fait, selon le JORF n°128 du 3 juin 2006, une déclaration au CNIL (Commission Nationale Informatique et Liberté) conformément aux dispositions de la Loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés est inutile. Néanmoins, les utilisateurs du Forum ayant fourni une adresse Email ont un droit de modification et de suppression de celle-ci. Il leur suffit, pour exercer ce droit, d'envoyer un courrier au Dr Jean-Marc Stéphan, Docteur en Médecine : jm.stephan@meridiens.org. Toutefois, aucune adresse courrielle n'est conservée pour traitement ultérieur des informations, ni utilisation par des tiers. Néanmoins, Ce site utilise Google Analytics pour analyser l'audience du site et améliorer son contenu. Pour plus d'information sur les règles de confidentialité relatives à l'utilisation de Google Analytics, cliquez ici