Index de l'article

 

Formation : mise au point

La différenciation des syndromes (bianzheng) dans la maladie de Parkinson

OBJECTIF : Connaître les différents tableaux cliniques zheng permettant de traiter une maladie de Parkinson par acupuncture.

L’utilisation de l’acupuncture dans la maladie de Parkinson  s’insère parfaitement dans le cadre de la médecine intégrative. La maladie de Parkinson sera abordée selon la différenciation des syndromes (bianzheng). Un traitement appliqué à chaque cadre clinique bianzhenglunzhi 辨證論治sera proposé en fonction des données de la sphygmologie et de l’examen de langue.

  

 

 

 

Dans la maladie de Parkinson, l’acupuncture offre une possibilité d’améliorer la qualité de vie en complément des traitements classiques comme une étude de cas clinique l’avait objectivé [2]. Une systématisation des différents tableaux cliniques selon la différenciation des syndromes est proposée permettant d’optimiser le traitement (bianzhenglunzhi 辨證論治).

 Dénomination chinoise

 En Médecine Chinoise (zhongyi), la maladie de Parkinson entre dans le cadre des chanzheng (syndrome de tremblement) et jingzheng (syndrome de contracture). La maladie est également dénommée zhenchanmabi (paralysie tremblante).

Le tremblement, l'akinésie et l'hypertonie sont un Vent interne 内風 (neifeng) ayant trois causes qui décident des trois syndromes de la maladie, avec une possibilité d’association entre eux.