La Volonté et la Force*

 

 

Figure 1. Marc Piquemal en mars 2008 à l’Hôtel des Invalides (Paris) lors des Echanges Soulié de Morant sur le thème : Acupuncture, Auriculo-Acupuncture, Sciences et Neurosciences : des Laboratoires à nos Consultations Médicales

 

 

 

 

Marc Piquemal (figure 1) nous a quittés le dimanche 13 avril 2014, trois semaines après avoir participé à ce qui allaient être ses derniers Échanges George Soulié de Morant (22 mars). Il avait consacré une grande partie de sa vie professionnelle à la recherche en Biophysique appliquée à la médecine et à l’Acupuncture.

Marc Piquemal a été, pour l’ASMAF-EFA (Association Scientifique des Médecins Acupuncteurs de France- École Française d’Acupuncture, dont il était vice-président), pour la revue « Méridiens » puis pour la revue « Acupuncture & Moxibustion », le « fils spirituel » de Jacques Pontigny et du Médecin Général Georges Cantoni. Ses travaux sur les Bio-Différences de Potentiel (BioDDP) sont la suite logique et l’enrichissement de ceux de ses deux prestigieux prédécesseurs (qui prolongeaient eux-mêmes les travaux de R.O. Becker [1] sur les animaux (la salamandre) et de S. Meylan [2]. Le champ immense et complexe de la biophysique humaine appliquée à l’acupuncture était leur domaine. Marc Piquemal en avait fait sa passion.

Il était également le représentant de l’ASMAF-EFA en Amérique Latine et intervenait à ce titre régulièrement dans différents congrès (en particulier au Chili) et enseignements.

Revenons sur le parcours hors du commun de celui qui a participé à la vie de nos associations et de nos revues pendant près de vingt ans.

Marc est né dans les Pyrénées Orientales, à Perpignan le 29 avril 1959.

Il a fait ses études de Médecine à Montpellier (Thèse 1986). Nous ne savons pas où et quand il a appris l’acupuncture. Il s’est installé au Paraguay après y avoir fait son service militaire à l’ambassade de France, dans la capitale, Asunción. Il a complété son Curriculum Vitae par un doctorat de naturopathie aux USA en 1995 (Université de Brantridge) ; un Diplôme d’Ingénieur en Électronique (Université Polytechnique Turabo, Puerto Rico, USA, 1999) et un Master en Neurosciences et Biologie du Comportement en 2008 (Université Pablo de Olavide, Sevilla, Espagne).

Il exerçait l’acupuncture à Asunción et consacrait les mardi et jeudi après midis ainsi que le samedi à la recherche en biophysique-acupuncture. Sa passion, c’était les consultations et la recherche sur les pathologies de ses patients. Il était marié et avait cinq enfants, les deux aînés terminant leurs études en France. Il avait transmis à ses enfants le goût pour les sports martiaux asiatiques.

Sensei Marc Piquemal (figure 2) était d’ailleurs 9e Dan Kyoshi et a écrit deux livres de Bozendo (escrime au bâton long) ainsi que sur la méditation « Tchan » [3].

 

Figure 2. Sensei Marc Piquemal.

Son engagement dans l’évaluation des bio Différences de Potentiels Électriques cutanés (avec le point yintang, entre les sourcils, point le moins électronégatif du corps, comme référence) date de sa rencontre avec Jacques Pontigny, d’abord par la lecture des articles dans Méridiens, puis par des séjours fréquents à Champlin dans la Nièvre. Ces rencontres ont eu lieu vers la fin des années 80, le début des années 90 et se sont poursuivies jusqu’à la mort de M. Pontigny.

Depuis le début des années 2000, Marc était chaque année invité à participer aux Échanges George Soulié de Morant. Il a suivi nos pérégrinations de la Cité Universitaire aux Invalides, puis à la faculté du Kremlin-Bicêtre (figure 3), jusqu’à l’Hôpital Rothschild où il a donné sa dernière conférence le 22 mars 2014.

 

 

Figure 3. Remise du diplôme EFA par la petite fille de George Soulié de Morant, Faculté du Kremlin Bicêtre, mars 2013.

Lorsqu’il venait en France pour les Échanges, il participait à la consultation hospitalière du Dr Sautreuil à l’hôpital Rothschild. Il installait son matériel (ordinateur et câbles de liaisons) et plaçait des électrodes (crocodiles ou adhésives) au niveau des aiguilles d’acupuncture. Nous avons pu montrer ainsi qu’un névrome d’amputation pathologique (hyperalgique) avait une signature électrique (sur la courbe de recueil instantané) accident électrique présent au début de la séance et disparaissant après 30 minutes, parallèlement à l’amélioration clinique ressentie par le patient (figure 4).

Figure 4. Patrick Sautreuil, Marc Piquemal. Pose des électrodes sur un moignon d’amputation (Hôpital Rothschild, APHP, Paris, 2007).

Avec la cristallographie du sang de patients amputés, nous avions aussi montré une normalisation parallèle à l’amélioration des douleurs ressenties par les patients. Un travail sur les bioDDP dans la paraplégie est resté non publié (figure 5).

 

Figure 5. Installation des électrodes de BioDDP chez un paraplégique Asia A. Marc a montré une réactivité instantanée entre points et aiguilles sus et sous lésionnelles (travaux non publiés).

Il a également utilisé la variabilité du rythme cardiaque pour valider des protocoles (puncture des points douloureux dans les muscles spastiques) dans la Sclérose en Plaques.

Il fut aussi le représentant du Paraguay au cours du magnifique congrès Filasma (Federacion Ibero Latinoamerica de Sociedades Medicas de Acupunctura, figure 6) organisé à Séville par Rafael Cobos Romana et ses collègues sévillans en novembre 2010 (congrès au cours duquel fut signé un protocole d’échanges avec l’ICMART -International Council of Medical Acupuncture and Related Techniques).

 

Figure 6. Congrès FILASMA, Sevilla, 2010. 

Sa pensée restera toujours en nous, ses travaux aussi. En visitant son site http://www.bio-electricity.net, prenons la pleine mesure de son travail de recherche publié dans diverses revues, livres et conférences de par le monde [4].

Nous nous associons au deuil de sa famille et de ses amis. Nous perdons un collègue chaleureux et enthousiaste, un médecin acupuncteur engagé dans la validation d’une médecine chinoise pluri millénaire à l’aide des outils occidentaux les plus avancés.

  

Références

  1. Becker RO. Search for Evidence of Axial Current Flow in Peripheral Nerves of Salamander. Science. 1961 Jul 14;134(3472):101-2.
  2. Meylan S. Bioélectricité, quelques problèmes. Paris : Masson et Cie; 1971.
  3. Heintz S. Hommage à Marc Piquemal Sensei – 9edan Kyoshi. [cité le 16/05/2015]. Available from: URL: http://bozendo-ebamaf.blogspot.fr/2015/04/hommage-marc-piquemal.html.
  4. Piquemal M. [cité le 16/05/2015]. Available from: URL: http://www.bio-electricity.net/listado.html

 

Bibliographie

Piquemal M. Advance in Acupuncture with Bioelectricity, 2005, Paraguay, ISBN : 956-299-691-3 

Conférences données aux Échanges George Soulié de Morant

2003 Points Shu de Vessie et Système Nerveux Autonome

2004 Diététique chinoise et Bio-énergies

2005 Cancer, Acupuncture et Biophysique

2006 Le point d’acupuncture et la fibre musculaire, Marc Piquemal

2007 Biophysique et Merveilleux Vaisseaux

2008 Bio-électricité et Acupuncture, Amputation, SEP et Parkinson

2009 Évaluation de l’Acupuncture dans les cancers : Protocole de recherche en pulsologie moderne et biophysique

2010 Neuropathies diabétiques et acupuncture

2011 Points Bei Shu de Vessie et Système Nerveux Autonome, Données scientifiques, Applications pratiques 

2012 Enfant, Asthme et Acupuncture

2013 Sphygmologie et Acupuncture en pratique quotidienne

2014 Éclairer la pratique quotidienne par la Recherche Fondamentale 

 

* Termes titre de l’hommage rendu par Rafael Cobos Romana à l’ouverture du congrès ACMAS de Sevilla en juin 2014.

Cet article prolonge l’hommage rendu à Marc au cours des derniers Échanges George Soulié de Morant le 21 mars 2015, hôpital Rothschild, APHP, Paris.