Index de l'article

Manual de Acupuntura y Moxibustión (Libro de Texto). Volumen 1

Rafael Cobos – Jorge Vas
Beijing : ediciones Morning Glory Publishing 2000, 771 pages : ill. N&B, tableaux ; 17,5 x 25 ; Bibliographie, Index des points.

ISBN : 7-5054-0704-X/G. 0196

 


Rafael Cobos est docteur en médecine, responsable universitaire de la formation des médecins acupuncteurs à l’Université Pablo de Olavide de Séville, président de l’association scientifique des médecins acupuncteurs de Séville (acmas) et exerce au centre anti-douleur de l’hôpital universitaire « Virgen del Rocio » à Séville.

Jorge Vas est docteur en médecine, responsable universitaire de la formation des médecins acupuncteurs à l’Université Pablo de Olavide de Séville, vice-président de l’association scientifique des médecins acupuncteurs de Séville (acmas) et directeur médical de l’unité anti-douleur du centre de santé des « Dos hermanas » à Séville.


 

Cet ouvrage écrit à quatre mains est un manuel pratique de référence en acupuncture qui a sa place dans la bibliothèque idéale des acupuncteurs hispanophiles.

Après avoir retracé la naissance, l’histoire et les mythes de la médecine Traditionnelle en Chine de Fuxi, l’inspirateur du célèbre Yi king (Livre des Mutations) à Bianque (401-314 avant JC), auteur du Nan Jing, en passant par Shennong et Huangdi, l’empereur Jaune du Nei Jing Su Wen etc., les auteurs abordent l’acupuncture du Japon, de la France avec Soulié de Morant, et de l’Espagne avec l’implantation à Séville de la Médecine Traditionnelle Chinoise dans l’université andalouse.

Les bases théoriques, avec la théorie Yin Yang, la théorie Wu Xing (théorie des 5 éléments), les différentes énergies qi, les relations entre qi et xue, la théorie des points et des méridiens etc. tout, tout est passé en revue de manière exhaustive.

Les méridiens et les points sont décrits en détail : localisation, techniques de puncture, fonctions syndromiques, indications, associations de points, sans oublier les jing jin, les jing bie, les luo mai

Comme il se doit, un chapitre complet est consacré entièrement aux qi jing ba mai (vaisseaux extraordinaires). Un autre chapitre non moins important, aborde les points extraordinaires et les nouveaux points non décrits dans le manuel de l’Académie de Médecine Traditionnelle de Pékin [1].

Enfin, les auteurs terminent par la théorie des zang fu (théorie des organes – entrailles) qui a fait et fait encore l’objet d’un débat en France entre les paradigmes des jing luo ou des zang fu [2].

En conclusion, cet ouvrage à l’iconographie agréable, mérite d’être le manuel de référence de tout acupuncteur.

Un seul regret : le fait d’être écrit en espagnol. J’ose espérer que la traduction française verra le jour bientôt et j’attends avec impatience la parution du volume 2 consacré à l’étiopathogénie, le diagnostic et la différenciation des syndromes,  et le volume 3 consacré aux techniques et à l’application pratique de l’acupuncture et de la moxibustion.