Acupuncture et auriculothérapie en obstétrique et gynécologie      

DE BRASSIER Claudine, MATHIEU Anne-Laure, ROUXEVILLE Yves     

Paris : Springer Verlag France, 2014.    

-316 p. ; 15,5cm x 23,5cm x 2cm. Broché, fig, illust., biblio.    

          ISBN 978-2-8178-0506-1: 50 €  

 

 

 

 

Voici le dernier opus d’Yves Rouxeville sur l’auriculothérapie, mais cette fois s’intéressant à l’obstétrique et à la gynécologie. Et de ce fait, Claudine De Brassier et Anne-Laure Mathieu en sont les deux co-autrices principales, sages-femmes toutes deux. D’autre part, les trois-cent-seize pages de cet ouvrage ne sont pas seulement consacrées à l’auriculothérapie, mais aussi à l’acupuncture.

On pourrait donc s’en réjouir car les derniers ouvrages de Rouxeville sur le sujet sont sujets à controverse [[1],[2]].

Sept chapitres principaux. Deux reprennent les bases de l’acupuncture (quatre-vingts pages), hélas très générales et n’apportant rien de nouveau par rapport à l’enseignement dispensé aux cours du diplôme inter-universitaire d’obstétrique. Deux chapitres sur les bases de l’auriculothérapie et de l’auriculomédecine et sur la conduite d’une consultation en auriculothérapie (quatre-vingts pages également), qui ont un air de déjà-vu si vous avez lu les précédents ouvrages d’Yves Rouxeville. Notons au passage la belle iconographie de la dessinatrice Martine Planchat.

Et on aborde enfin avec les deux chapitres suivants le cœur du sujet, c’est-à-dire l’obstétrique et la gynécologie (soixante-treize pages). Et c’est là que réside l’intérêt de l’ouvrage, d’ailleurs bien plus détaillé en ce qui concerne l’acupuncture que l’auriculothérapie, et l’obstétrique que la gynécologie. A noter cependant que c’est le premier ouvrage du genre sur l’auriculothérapie obstétricale. L’on peut donc regretter qu’il ne soit pas uniquement et entièrement dédié à l’auriculothérapie obstétricale ou gynécologique, surtout que les schémas excellent à bien visualiser les points à contrôler et puncturer lors d’une pathologie.

Certes, les auteurs souhaitaient démontrer la complémentarité entre l’acupuncture et l’auriculothérapie appliquées à l’obstétrique, mais il apparaît clairement qu’à vouloir trop en faire, on se disperse.

Ainsi le dernier chapitre expose l’intérêt de l’acupuncture en économie de santé, l’efficacité et sécurité de la pratique de l’auriculothérapie, ses indications retenues dans le rapport de l’Inserm [[3]] mais pas nécessairement en gynéco-obstétrique. Bref, ce livre aurait sans doute gagné à être plus focalisé et davantage pratique en traitant exclusivement l’auriculothérapie appliquée à l’obstétrique.

 

Claudine De Brassier

Sage-femme à la maternité de Lorient

Membre du groupe AMATA (Auriculomedicine and Auriculotherapy Academy)

Anne-Laure Mathieu

Sage-femme au CHU de Strasbourg

Présidente fondatrice de l’AFSFA (Assocation Française des sages-femmes acupuncteurs)

Chargée d’enseignement au DIU Acupuncture Obstétricale à la faculté de Médecine de Strasbourg

Yves Rouxeville

Président fondateur d’Auriculo Sans Frontières (AASF-WAAO)

Membre du groupe AMATA (Auriculomedicine and Auriculotherapy Academy)

 

Références

[1].Stéphan JM. Recension : Auriculothérapie. Acupuncture auriculaire d’Yves Rouxeville, Yunsan Meas et Jean Bossy. Acupuncture & Moxibustion. 2008;7(1):81-82.

[2].Stéphan JM. Recension. Panorama de l’auriculothérapie et de l’auriculomédecine par Yves Rouxeville, Yunsan Meas. Acupuncture & Moxibustion. 2013;12(1):81-82.

[3]. Guegen J, Barry C, Seegers V, Falissard B. Évaluation de l’efficacité de la pratique de l’auriculothérapie. Rapport Inserm 2013. [cité le 13/12/2014]. Available from: URL: http://www.inserm.fr/thematiques/sante-publique/rapports-publies.