Index de l'article

Les résultats

 

A chaque technique correspondent des indications et des résultats spécifiques. Les chances de grossesse varient ainsi de 12% à 38% par tentative. Les meilleurs taux de grossesse sont obtenus après ICSI et après don de gamètes. En ICSI, des taux proches de 32% de grossesses échographiques par ponction avec don de spermatozoïdes et de 38% avec don d'ovocytes sont observés (figure  2).

 

Figure 2. Taux de grossesses échographiques après tentative d'AMP selon la technique et l'origine des gamètes en 2009 (figure issue du rapport de l’activité de l’AMP 2009) [2].

 

Une fois la grossesse obtenue, les risques de fausses-couches spontanées sont comparables à ceux des grossesses obtenues naturellement. Les taux de naissance sont en moyenne de 11% à 31% par tentative. La figure 3 montre la part respective des enfants nés selon les techniques d’AMP et l’origine des gamètes et des embryons : 6,1% des enfants sont nés grâce à un don ; 5,1% des enfants sont issus de don de spermatozoïdes (1110 enfants), 0,9% de dons d’ovocytes (190 enfants) etc.

  

Figure 3. La part des enfants nés après AMP en 2009 selon la technique et l'origine des gamètes (N = 21 759), (figure issue du rapport de l’activité de l’AMP 2009) [2].