Index de l'article

Conclusion

 

Au terme de cette synthèse réalisée à partir de deux cas cliniques, l’acupuncture quelle que soit la théorie de médecine chinoise appliquée (Méridiens, niveaux énergétiques des Grands Méridiens, points choisis selon des formules, différenciation des syndromes bianzheng) a fait la preuve de son efficacité selon les critères de la médecine factuelle fondée sur les preuves, autant versus acupuncture factice ou placebo que thérapeutique usuelle dans les migraines. Le rapport coût-efficacité qui analyse de façon comparative l’efficacité et les coûts de deux stratégies de santé, même s’il n’a pas été étudié en France est nettement favorable à l’acupuncture par rapport aux traitements médicamenteux dans certains pays, et cela sans effets indésirables tels qu’ils sont rapportés avec de nombreuses molécules thérapeutiques. Un plus est apporté par l’électroacupuncture et l’utilisation de la chronoacupuncture. On ne peut donc que recommander son utilisation autant dans les crises que dans le traitement de fond avec un grade A de preuve scientifique établie selon les recommandations de la Haute Autorité de Santé française (HAS).

 

 

Notes

  

[1]. HAS. Niveau de preuve et gradation des recommandations de bonne pratique - État des lieux. 2013. [cité le 06/11/2017]. Available from URL : https://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2013-06/etat_des_lieux_niveau_preuve_gradation.pdf.

[2]. AE : l’accord d’experts correspond, en l’absence de données scientifiques disponibles, à l’approbation d’au moins 80% des membres du groupe de travail.

[3]. Le traitement d'une attaque de xie dans les jingbie consiste à 1) punturer les deux points jing (ting) du couple yin-yang du côté opposé au jingbie atteint ; 2) punturer bilatéralement les points shu (yu) du couple des jingbie yin et yang ; 3) punturer le point de tonification du jingbie atteint ainsi que celui du méridien couplé ; 4) disperser les points « ashi » au niveau de la zone douloureuse ; 5) punturer les points de jonction (ou d’union) ; 6) piquer le point « cent réunions » : 20VG (baihui).

[4]. La théorie des points saisonniers, une des théories de la chronoacupuncture, permet de déterminer des points de tonification et de dispersion en fonction de la saison. En effet, les points de tonification et de dispersion habituellement utilisés ne le sont qu'en fonction de leur mouvement et sont en relation directe avec le point Racine (Penn ou ben). De ce fait, ces points ne sont réellement efficaces que dans leur mouvement. La méthode permettant de les trouver ne se préoccupe pas de la saison. Intérêt donc de la théorie des points saisonniers qui montre que l'activité énergétique des points varie selon la saison au cours de laquelle le patient est traité.

[5]. La théorie des ziwu liuzhu concerne la circulation du qi et du xue dans les méridiens à des heures précises du jour et de la nuit. Cela consistera, en fonction de chaque heure définie par une Branche Terrestre qui se trouve en corrélation avec un Méridien principal à tonifier son organe en vide ou à disperser son organe en plénitude en piquant le point horaire concerné. On utilise la Branche Terrestre de l’heure ou de l’heure couplée selon la méthode « midi-minuit », par exemple le Méridien de Foie est en plénitude entre 1 et 3h solaire, d’où son point tonifiant horaire sera le xingjian 2F et son point dispersant horaire sera le ququan 8F. La théorie des ziwu liuzhu, la théorie des points saisonniers, la méthode de linggui bafa (灵龟八法 huit méthodes de la tortue magique) qui concerne l’utilisation des points-clés des huit Merveilleux Vaisseaux), ainsi que celle basée sur le jia (méthode des points dits ouverts ») sont les quatre règles thérapeutiques essentielles de la chronoacupuncture. On tiendra compte de l'heure d'été ou d'hiver. L'heure d'été est en avance de deux heures par rapport à l'heure solaire; l'heure d'hiver l'est d'une seule. Et on remplacera les points de tonification ou de dispersion ayant une action horaire nulle par les points mu (tonifiant) ou les points beishu du dos (dispersant).

[6]. Un endocannabinoïde est une molécule endogène capable de se lier à un récepteur cannabinoïde et d’activer les voies de transduction du signal auxquelles est couplé le récepteur. Le système endocannabinoïde (EC) comprend deux récepteurs principaux : les récepteurs de type 1 cannabinoïdes CB1 qui se distribuent au niveau du système nerveux central (SNC : hippocampe, système limbique, cortex et hypothalamus) et en périphérie (testicule, utérus, système immunitaire, intestin, vessie, etc.) ; et le récepteur aux cannabinoïdes de type 2 (CB2) présent principalement dans le système immunitaire et dans une moindre mesure au niveau du SNC. Au niveau spinal, les endocannabinoïdes sont efficaces pour inhiber la transmission des fibres nociceptives de petit diamètre, et ils diminueraient la libération de neurotransmetteurs tels que la substance P ou le peptide lié au gène de la calcitonine (CGRP), responsables de la transmission de la douleur. Enfin, au niveau périphérique, les récepteurs CB1 et CB2 jouent un rôle synergique d’inhibition des stimuli nociceptifs.

 [7]. Certains auteurs ont suggéré de ce fait que les interventions avec acupuncture factice avaient des effets plus grands que les placebos qu’ils soient pharmacologiques ou physiques Ainsi l’acupuncture feinte sur des non-points, surtout appliquée sur le même dermatome, ne semble pas réellement inerte et ne peut être considérée comme placebo car fait intervenir le système limbique.

[8]. Notons qu’il existe une hétérogénéité dans la cohérence des résultats de la méta-analyse objectivé par le test I² de Higgins I²= 57%, (une valeur I² <25% indique une hétérogénéité faible, des valeurs comprises entre 25% et 50% une hétérogénéité modérée et une valeur >50%, une hétérogénéité importante). Le test χ² objective une hétérogénéité pas tout à fait significative car P=0,07 ; serait significative si P<0,05 ; d’où les preuves de qualité modérée, malgré une différence significative (p<0,00001).

[9]. Les jingjin sont encore appelés méridiens tendino-musculaires ou « Muscles des Méridiens » ou « Zone tendino-musculaire des méridiens ».

[10]. Les récepteurs nucléaires sont des récepteurs biochimiques, protéines actives dans le noyau des cellules qui peuvent transmettent à celles-ci des signaux hormonaux spécifiques conduisant à la modulation de l'expression de gènes cibles. Ainsi Rev-Erbα est exprimé dans certains types cellulaires du système immunitaire tels que les macrophages, ainsi que dans différents types cellulaires de la paroi vasculaire. Rev-Erbα joue également un rôle au niveau inflammatoire et dans le métabolisme des lipoprotéines riche en triglycérides, facteur de risque dans le développement de l’athérosclérose.

 

 Réferences

[1]. Haute Autorité de Santé (HAS). ANAES. Prise en charge diagnostique et thérapeutique de la migraine chez l’adulte et chez l’enfant : aspects cliniques et économiques. Octobre 2002. [Consulté le 02/11/2017]. Disponible à : URL: https://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/recommandations_2006_11_27__10_56_57_546.pdf.

[2]. Ducros A. Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM). La migraine. Novembre 2013. [Consulté le 4/11/2017]. Disponible à : URL: https://www.inserm.fr/thematiques/neurosciences-sciences-cognitives-neurologie-psychiatrie/dossiers-d-information/migraine.

[3]. Couraud F, Tournier-Lasserve E. Génétique de la migraine : implication des canaux calciques In: Expertise collective. La Migraine : Connaissances descriptives, traitements et prévention. 1ed. Paris: Editions INSERM; 1998. p. 131-139.

[4]. Sutherland HG, Griffiths LR. Genetics of Migraine: Insights into the Molecular Basis of Migraine Disorders. Headache. 2017;57(4):537-569.

[5]. Neverdahl JP, Omland PM, Uglem M, Engstrøm M, Sand T. Reduced motor cortical inhibition in migraine: A blinded transcranial magnetic stimulation study. Clin Neurophysiol. 2017;128(12):2411-2418.

[6]. Société Française d’études des migraines et céphalées (SFEMC). Comment traiter la migraine. [Consulté le 10/11/2017]. Disponible à : URL: http://sfemc.fr/maux-de-tete/la-migraine/7-comment-traiter-la-migraine.html.

[7].Stéphan JM. Traitement informatique de la théorie des Zi Wu Liu Zhu associée à celle des points saisonniers. Application aux techniques thérapeutiques des jingjin, des jingbie et à la méthode de Yanagiya Soreï. Méridiens. 1991;93,15-63.

[8]. Lanteri-Minet M, Valade D, Geraud G, Lucas C, Donnet A. Revised French guidelines for the diagnosis and management of migraine in adults and children. J Headache Pain. 2014;15:2.

[9]. Lanteri-Minet M, Valade D, Geraud G, Lucas C, Donnet A. Prise en charge diagnostique et thérapeutique de la migraine chez l’adulte et chez l’enfant. Revue Neurologique. 2013. 169:14-29. 

[10]. Shi H, Li JH, Ji CF, Shang HY, Qiu EC, Wang JJ, Jing XH. [Effect of electroacupuncture on cortical spreading depression and plasma CGRP and substance P contents in migraine rats]. Zhen Ci Yan Jiu. 2010;35(1):17-21. 

[11]. Burston JJ, Woodhams SG. Endocannabinoid system and pain: an introduction. Proc Nutr Soc. 2014;73(1):106-17.

[12]. Gaborit B, Andreelli F. Le système endocannabinoïde : de la physiologie aux potentialités thérapeutiques. Sang Thrombose Vaisseaux. 2008;20(3):129-36.

[13]. Zhang H, He S, Hu Y, Zheng H. Antagonism of cannabinoid receptor 1 attenuates the anti-inflammatory effects of electroacupuncture in a rodent model of migraine. Acupunct Med. 2016;34(6):463-470.

[14]. Pei P, Liu L, Zhao L, Cui Y, Qu Z, Wang L. Effect of electroacupuncture pretreatment at GB20 on behaviour and the descending pain modulatory system in a rat model of migraine. Acupunct Med. 2016;34(2):127-35.

[15]. Zhou P, Wang A, Li B, Liu C, Wang Y. Effect of acupuncture at Fengchi (GB 20)  on the activity of myosin light chain kinase in the middle meningeal artery of migraine modeled rats. J Tradit Chin Med. 2015 Jun;35(3):301-5.

[16]. Linde K, Allais G, Brinkhaus B, Manheimer E, Vickers A, White AR. Acupuncture for migraine prophylaxis. Cochrane Database Syst Rev. 2009 Jan 21;(1):CD001218. doi: 10.1002/14651858.CD001218.pub2. Review. Update in: Cochrane Database Syst Rev. 2016;(6):CD001218.

[17]. Goret O, Nguyen J.  Méta-analyses : 1) l’acupuncture apparaît supérieure au traitement médicamenteux et a un effet additionnel positif dans le traitement de fond de la migraine. 2) L’acupuncture est supérieure aux interventions factices dans les céphalées de tension. Acupuncture & Moxibustion. 2009;8(2):109-112.

[18]. Linde K, Niemann K, Meissner K. Are sham acupuncture interventions more effective than (other) placebos? A re-analysis of data from the Cochrane review on placebo effects. Forsch Komplementmed. 2010;17(5):259-64.

[19]. Lund I, Lundeberg T. Are minimal, superficial or sham acupuncture procedures acceptable as inert placebo controls? Acupunct Med. 2006;24(1):13-5.

[20] . Linde K, Allais G, Brinkhaus B, Fei Y, Mehring M, Vertosick EA, Vickers A,White AR. Acupuncture for the prevention of episodic migraine. Cochrane Database Syst Rev. 2016 Jun 28;(6):CD001218.

[21]. Song Q, Zhao SF, Li Li, Shen Y, Wang S. [Meta-analysis on prevention comparison of acupuncture with western medicine for migraine]. Liaoning Journal of Traditional Chinese Medicine. 2016;4:821-826.

[22]. Yang J, Shen Y, Wang S. [Systematic review on efficacy for migraine treatment by acupuncture and flunarizine]. World Science and Technology-Modernization of Traditional Chinese Medicine. 2014;7:1608-161.

[23].Zheng SM, Cui H. [Acupuncture for migraine: a meta-analysis]. Chinese Journal of Information on Traditional Chinese Medicine. 2012;6:20-23.

[24]. Pu SX, Tan G, Wang DY, Chen JJ, Jiang L. [Analgesic effect of acupuncture during migraine acute attack period: a meta-analysis]. Chongqing Medical Journal. 2016;10:1353-135. 

[25]. Yang Y, Que Q, Ye X, Zheng Gh. Verum versus sham manual acupuncture for migraine: a systematic review of randomised controlled trials. Acupunct Med. 2016;34(2):76-83. 

[26]. Solomon S. Acupuncture for Headache. It's Still All Placebo. Headache. 2017;57(1):143-146.

[27]. Vickers AJ, Rees RW, Zollman CE, McCarney R, Smith CM, Ellis N, Fisher P, Van  Haselen R, Wonderling D, Grieve R. Acupuncture of chronic headache disorders in primary care: randomised controlled trial and economic analysis. Health Technol Assess. 2004 Nov;8(48):iii, 1-35.

[28]. Coeytaux RR, Befus D. Role of Acupuncture in the Treatment or Prevention of Migraine, Tension-Type Headache, or Chronic Headache Disorders. Headache. 2016 Jul;56(7):1238-40. 

[29]. Zhao L, Chen J, Li Y, Sun X, Chang X, Zheng H, Gong B, Huang Y, Yang M, Wu X, Li X, Liang F. The Long-term Effect of Acupuncture for Migraine Prophylaxis: A Randomized Clinical Trial. JAMA Intern Med. 2017;177(4):508-515.

[30]. Giacomozzi AR, Vindas AP, Silva AA Jr, Bordini CA, Buonanotte CF, Roesler CA, et al,. Latin american consensus on guidelines for chronic migraine treatment. Arq Neuropsiquiatr. 2013;71(7):478-86.

[31]. Beithon J, Gallenberg M, Johnson K, Kildahl P, Krenik J, Liebow M, Linbo L, Myers C, Peterson S, Schmidt J, Swanson J. Diagnosis and treatment of headache. Bloomington (MN): Institute for Clinical Systems Improvement (ICSI). 2013; :92P.

[32]. National Clinical Guideline Centre. Headaches: diagnosis and management of headaches in young people and adults. London (UK): National Institute for Health and Clinical Excellence (NICE). 2012; :38P.

[33]. Colorado Division of Workers' Compensation. Traumatic brain injury medical treatment guidelines. Denver (CO): Colorado Division of Workers' Compensation. 2012; :119P.

[34]. Scottish Intercollegiate Guidelines Network (SIGN). Diagnosis and management of headache in adults. A national clinical guideline. Edinburgh (Scotland): Scottish Intercollegiate Guidelines Network (SIGN). 2008. 88P.

[35]. Gourion A. Migraines. Revue Française de MTC. 1984;104:539-43. [Consulté le 5/11/2017]. Disponible à : URL: http://www.gera.fr/Downloads/Formation_Medicale/Traitement-par-acupuncture-des-cephalees/gourion-1740.pdf.

[36]. Boutouyrie P, Corvisier R, Ong K-T, Vulser C, Lassalle C, Azizi M, Laloux B, Laurent S. Action aigüe et chronique de l’acupuncture sur l’hémodynamique de l’artère radiale chez le patient migraineux. Acupuncture & Moxibustion. 2010;9(2):108-117.

[37]. Bui A, Valade D. Traitement de la migraine par acupuncture à l'hôpital Lariboisière -Paris- (Centre d'Urgences Céphalées). Acupuncture & Moxibustion. 2002;1(1-2) :33-37.

[38]. Dinouart P, Nguyen TX. Compilation des techniques de traitement des migraines et céphalées par la société d’acupuncture Aquitaine. Actes du 3e séminaire des associations d'acupuncture du midi, Nimes. 1984;218. [Consulté le 4/11/2017]. Disponible à : URL : http://www.gera.fr/Downloads/Formation_Medicale/Traitement-par-acupuncture-des-cephalees/dinouart-1728.pdf.

[39]. Nguyen J. Migraines et céphalées : notes et support de cours. GERA. 1988. [Consulté le 4/11/2017]. Disponible à : URL: http://www.gera.fr/Downloads/Formation_Medicale/Traitement-par-acupuncture-des-cephalees/nguyen-147995.pdf.

[40]. Auteroche B. Céphalée et acupuncture. Méridiens. 1983; 63-64:105-114.

[41]. Dubois JC. Traitement des céphalées en médecine chinoise. Méridiens. 1984;67-68:87-108.

[42]. Nguyen Van Nghi. Céphalée d’origine énergétique. Mensuel du Médecin Acupuncteur. 1979;63:83-90.

[43]. Goret O. Céphalées. Acupuncture & Moxibustion. 2004;3(1):54-56.

[44]. Memheld B. Traitement acupunctural des céphalées par « protocole raisonné ». Acupuncture & Moxibustion. 2016 ;15(2) :96-100.

[45]. Maciocia G. Les céphalées. In: La pratique de la médecine chinoise. Traitement des maladies par l’acupuncture et la phytothérapie chinoise. 2e ed. Issy-les-Moulineaux: Elsevier Masson; 2011. p.1-65.

[46]. Huangdi neijing suwen. Traduction Husson A. Paris: éd. ASMAF; 1973.

[47]. Stéphan JM. Les jingjin, Méridiens Tendino-Musculaires ou Muscles des Méridiens. Acupuncture & Moxibustion. 2007;6(2):177-182.

[48]. Stéphan JM, Phan-Choffrut F. Les jingbie ou Méridiens Distincts. Acupuncture & Moxibustion. 2007;6(3):278-281.

[49]. Cuignet O. Congrès de la Society for Acupuncture Research. San Francisco. CA.April 2017. Proceeding  of Congrès national de l’ABMA/BVGA du 21/10/2017; Diegem, Belgique.

[50]. Ceccherelli F, Ambrosio F, Avila M, Duse G, Munari A, Giron GP. Acupuncture vs. placebo in the common

migraine: a double-blind study. Cephalalgia 1987;7 Suppl 6:499–500.

[51]. Li Y, Liang F, Yang X, Tian X, Yan J, Sun G, Chang X, Tang Y, Ma T, Zhou L, Lan L, Yao W, Zou R. Acupuncture for treating acute attacks of migraine: a randomized controlled trial. Headache. 2009;49(6):805-16.

[52]. Streng A, Linde K, Hoppe A, Pfaffenrath V, Hammes M, Wagenpfeil S, Weidenhammer W, Melchart D. Effectiveness and tolerability of acupuncture compared with metoprolol in migraine prophylaxis. Headache. 2006;46(10):1492-502.

[53]. Vickers AJ, Rees RW, Zollman CE, McCarney R, Smith CM, Ellis N, Fisher P, Van Haselen R. Acupuncture for chronic headache in primary care: large, pragmatic, randomised trial. BMJ. 2004;328(7442):744.

[54]. Linde K, Streng A, Hoppe A, Brinkhaus B, Witt CM, Hammes M, Irnich D, Hummelsberger J, Willich SN, Melchart D. Treatment in a randomized multicenter trial of acupuncture for migraine (ART migraine). Forsch Komplementmed. 2006;13(2):101-8.

[55]. Zhao L, Liu J, Zhang F, Dong X, Peng Y, Qin W, Wu F, Li Y, Yuan K, von Deneen KM, Gong Q, Tang Z, Liang F. Effects of long-term acupuncture treatment on resting-state brain activity in migraine patients: a randomized controlled trial on active acupoints and inactive acupoints. PLoS One. 2014;9(6):e99538.

[56]. Melchart D, Thormaehlen J, Hager S, Liao J, Linde K, Weidenhammer W. Acupuncture versus placebo versus sumatriptan for early treatment of migraine attacks: a randomized controlled trial. J Intern Med. 2003;253(2):181-8.

[57]. Alecrim-Andrade J, Maciel-Júnior JA, Cladellas XC, Correa-Filho HR, Machado HC. Acupuncture in migraine prophylaxis: a randomized sham-controlled trial. Cephalalgia. 2006;26(5):520-9.

[58]. Allais G, De Lorenzo C, Quirico PE, Airola G, Tolardo G, Mana O, Benedetto C. Acupuncture in the prophylactic treatment of migraine without aura: a comparison with flunarizine. Headache. 2002;42(9):855-61.

[59]. Linde M, Fjell A, Carlsson J, Dahlöf C. Role of the needling per se in acupuncture as prophylaxis for menstrually related migraine: a randomized placebo-controlled study. Cephalalgia. 2005;25(1):41-7.

[60]. Wallasch TM, Weinschuetz T, Mueller B, Kropp P. Cerebrovascular response in migraineurs during prophylactic treatment with acupuncture: a randomized controlled trial. J Altern Complement Med. 2012;18(8):777-83.

[61]. Alecrim-Andrade J, Maciel-Júnior JA, Carnè X, Severino Vasconcelos GM, Correa-Filho HR. Acupuncture in migraine prevention: a randomized sham controlled study with 6-months posttreatment follow-up. Clin J Pain. 2008;24(2):98-105.

[62]. Diener HC, Kronfeld K, Boewing G, Lungenhausen M, Maier C, Molsberger A, Tegenthoff M, Trampisch HJ, Zenz M, Meinert R; GERAC Migraine Study Group. Efficacy of acupuncture for the prophylaxis of migraine: a multicentre randomised controlled clinical trial. Lancet Neurol. 2006;5(4):310-6. 

[63]. Facco E, Liguori A, Petti F, Zanette G, Coluzzi F, De Nardin M, Mattia C. Traditional acupuncture in migraine: a controlled, randomized study. Headache. 2008;48(3):398-407.

[64]. Facco E, Liguori A, Petti F, Fauci AJ, Cavallin F, Zanette G. Acupuncture versus valproic acid in the prophylaxis of migraine without aura: a prospective controlled study. Minerva Anestesiol. 2013;79(6):634-42.

[65]. Linde MA, Carlsson JY, Dahlöf CG. Impact of acupuncture as add-on therapy to pharmacological treatment of migraine: a pilot study. Pain Clinic 2000;12:247–52.

[66]. Wang Y, Xue CC, Helme R, Da Costa C, Zheng Z. Acupuncture for Frequent Migraine: A Randomized, Patient/Assessor Blinded, Controlled Trial with One-Year Follow-Up. Evid Based Complement Alternat Med. 2015;2015:920353.

[67]. Li Y, Zheng H, Witt CM, Roll S, Yu SG, Yan J, Sun GJ, Zhao L, Huang WJ, Chang XR, Zhang HX, Wang DJ, Lan L, Zou R, Liang FR. Acupuncture for migraine prophylaxis: a randomized controlled trial. CMAJ. 2012;184(4):401-10.

[68]. Wang LP, Zhang XZ, Guo J, Liu HL, Zhang Y, Liu CZ, Yi JH, Wang LP, Zhao JP, Li SS. Efficacy of acupuncture for acute migraine attack: a multicenter single blinded, randomized controlled trial. Pain Med. 2012;13(5):623-30.

[69]. Wang LP, Zhang XZ, Guo J, Liu HL, Zhang Y, Liu CZ, Yi JH, Wang LP, Zhao JP, Li SS. Efficacy of acupuncture for acute migraine attack: a multicenter single blinded, randomized controlled trial. Pain Med. 2012;13(5):623-30.

[70]. Hesse J, Møgelvang B, Simonsen H. Acupuncture versus metoprolol in migraine prophylaxis: a randomized trial of trigger point inactivation. J Intern Med. 1994;235(5):451-6.

[71]. Phan-Choffrut F, Stéphan JM. Les luomai ou Vaisseaux luo. Acupuncture & Moxibustion. 2008;7(2):169-174.

[72]. Huangfu Mi. Zhenjiu jiayi jing. Traduction Milsky C, Andrès G. Paris: Trédaniel; 2004.

[73]. Huangdi neijing suwen. Traduction Husson A. Paris: éd. ASMAF; 1973.

[74].Wang JY, Robertson J. Les points de communication. In: La théorie des méridiens et ses applications en médecine chinoise. Bruxelles: 1e éd. Satas; 2012. p.505-520.

[75] . Cuignet O. Acupuncture expérimentale et physiopathologie dans les céphalées primaires. Acupuncture & Moxibustion. 2015;14(4) :299-306.

[76]. Stéphan JM. Modulation et contrôle de la douleur neuropathique par acupuncture. Acupuncture & Moxibustion. 2014;13(1):41-49.

[77]. Stéphan JM. Électroacupuncture : modalités techniques et implications pratiques dans les algies. Acupuncture & Moxibustion. 2008;7(3):226-234.

[78]. Wang JY, Robertson J. Les cinq points de transport (point shu). In: La théorie des méridiens et ses applications en médecine chinoise. Bruxelles: 1e éd. Satas; 2012. p.437-485.

[79]. Stéphan JM. L'acupuncture dans le syndrome du canal carpien. Rôle du jingjin du Maître du Cœur. Méridiens. 1997;108:181-192

[80]. Stéphan JM. Intérêt du traitement acupunctural du jingjin de shouyangming dans la périarthrite scapulo-humérale. Méridiens. 1992;97:109-133.

[81]. Kim LW, Zhu J. [Effects of acupuncture at "open" or "close" time and in "host" or "guest" sequence on uterine contraction in late pregnancy rats]. Zhen Ci Yan Jiu. 2008;33(5):316-20.

[82]. Zhao C, Xie G, Weng T, Lu X, Lu M. Acupuncture treatment of chronic superficial gastritis by the eight methods of intelligent turtle. J Tradit Chin Med. 2003;23(4):278-9.

[83]. Zao CJ, Fan YS. [Effect of acupuncture with Ling gui Ba fa as main for treatment of chronic superficial gastritis of liver-stomach disharmony type]. Zhongguo Zhen Jiu. 2010 Apr;30(4):279-81.

[84]. Guo RY, Su L, Liu LA, Wang CX. [Effects of Linggui Bafa on the therapeutic effect and quality of life in patients of post-stroke depression]. Zhongguo Zhen Jiu. 2009;29(10):785-90.

[85]. Li Y, Barajas-Martinez H, Li B, Gao Y, Zhang Z, Shang H, Xing Y, Hu D. Comparative Effectiveness of Acupuncture and Antiarrhythmic Drugs for the Prevention of Cardiac Arrhythmias: A Systematic Review and Meta-analysis of Randomized Controlled Trials. Front Physiol. 2017 Jun 8;8:358.

[86]. Han ZX, Liu YG, Wei JL. [Effects of heavenly stem-prescription of point selection of needling methods of Ziwu Liuzhu on ischemic cerebrovascular diseases]. Zhongguo Zhen Jiu. 2008;28(12):865-8.

[87]. Guan ZH, Yi R, Ye J, Ding LL, Zhu XY, Guo CP. [Effect of opening point method of ziwu liuzhu on myocardial ischemia in the patient of stroke]. Zhongguo Zhen Jiu. 2005;25(11):823-4.

[88]. Liu DR, Hao SF, Liu ZY. [Observation on therapeutic effect of acupuncture on stroke by "Najia method of Ziwu Liuzhu"]. Zhongguo Zhen Jiu. 2009;29(5):353-6.

[89]. Ben H, Rong PJ, Gao XY, Li L, He W. [Clinical application and research on ziwu-liuzhu (midnight-noon ebb-flow) acupuncture therapy]. Zhen Ci Yan Jiu. 2010;35(3):229-31.

[90]. Duez H, Sebti Y, Staels B. Horloges circadiennes et métabolisme : intégration des signaux métaboliques et environnementaux. [Circadian rhythmicity and metabolism: integration of metabolic and environmental signals]. Med Sci (Paris). 2013;29(8-9):772-7.

[91]. Reutrakul S, Knutson KL. Consequences of Circadian Disruption on Cardiometabolic Health. Sleep Med Clin. 2015 Dec;10(4):455-68.

[92]. Masri S, Kinouchi K, Sassone-Corsi P. Circadian clocks, epigenetics, and cancer. Curr Opin Oncol. 2015 Jan;27(1):50-6.

[93]. Porez.G. Nouvelles propriétés hépatiques des récepteurs nucléaires FXR et Rev-Erb Alpha [thèse de doctorat de pharmacie et biologie]. Lille (France): Faculté des Sciences Pharmaceutiques et Biologiques, Université du Droit et de la Santé Lille II; 2014.

[94]. Montaigne D, Marechal X, Modine T, Coisne A, Mouton S, Fayad G, Ninni S, Klein C, Ortmans S, Seunes C, Potelle C, Berthier A, Gheeraert C, Piveteau C, Deprez R, Eeckhoute J, Duez H, Lacroix D, Deprez B, Jegou B, Koussa M, Edme JL, Lefebvre P, Staels B. Daytime variation of perioperative myocardial injury in cardiac surgery and its prevention by Rev-Erbα antagonism: a single-centre propensity-matched cohort study and a randomised study. Lancet. 2017 Oct 26. pii: S0140-6736(17)32132-3.