Index de l'article

L’acupuncture est efficace pour prévenir les complications postopératoires après hystérectomie radicale

Rapports anatomiques pelviens chez la femme.

Cent-vingt patientes ayant subi une hystérectomie radicale ont été réparties de façon aléatoire en deux groupes pour recevoir un traitement par acupuncture dès le sixième jour postopératoire pendant cinq jours consécutifs. Dans le groupe de traitement de cet ECR, les patientes ont été puncturées aux points sanyinjiao (6Rt), shuidao (28E) et epangxian III (MS4) avec stimulation électrique, et au point zusanli (36E) sans stimulation électrique, pendant trente minutes à chaque séance. Dans le groupe contrôle, binao (14GI) a été choisi comme point de traitement, sans aucune stimulation. Les principaux critères d’évaluation étaient la fonction de la vessie et la prévalence des complications postopératoires. Comparativement au groupe témoin, le groupe avec traitement a rapporté une amélioration significative de la fonction vésicale en termes de : capacité vésicale maximale, premier désir de miction, débit maximal, urine résiduelle, compliance vésicale, diminution de la perte sensorielle de la vessie, incontinence et rétention urinaire aux 15e et 30e jours postopératoires. Le groupe avec traitement a montré un avantage significatif dans la réduction de l’infection des voies urinaires au 30e jour postopératoire. Mais aucune différence significative entre les deux groupes n’a été observée pour la formation de kystes liquidiens. En améliorant la fonction vésicale postopératoire, l’intervention précoce de l’acupuncture peut fournir une méthode alternative valable pour prévenir les troubles fonctionnels de la vessie ainsi que les infections urinaires après hystérectomie radicale.

Yi WM, Chen Q, Liu CH, Hou JY, Chen LD, Wu WK. Acupuncture for preventing complications after radical hysterectomy:a randomized controlled clinical trial. Evid Based Complement Alternat Med. 2014;2014:802134.