Index de l'article

La moxibustion au point 4VC est efficace sur la dysurie et le cathétérisme après intervention chirurgicale pour hémorroïdes avec prolapsus

 

Entre mai 2011 et mai 2013, une étude contrôlée randomisée a été réalisée chez 100 patients atteints d'hémorroïdes mixtes avec prolapsus. Après intervention sous anesthésie péridurale, ils ont été répartis de façon aléatoire en deux groupes. Le groupe contrôle a reçu des soins infirmiers de routine. L’autre groupe, en dehors de la prise en charge conventionnelle, a reçu en plus, une heure après l’intervention chirurgicale, un traitement par moxibustion pendant 30 min au point 4VC. Les patients souffrant de pathologies pouvant induire une rétention urinaire non liée à l’intervention chirurgicale (sténose/obstruction de l’urètre, hypertrophie de la prostate) ont été exclus de l’étude.

La reprise de l’autonomie mictionnelle a été relevée 1h, 2h, 4h, 6h et 8h en post-opératoire, ainsi que le taux de cathétérisme urétral au bout de 8h.

Les résultats ont montré un temps moyen de reprise de la miction autonome du groupe contrôle (8h) significativement supérieur (p < 0,001) à celui du groupe traité par moxibustion (6h). L’analyse de régression de Cox a montré une corrélation positive entre le traitement par moxibustion et l’autonomie mictionnelle. Le taux de cathétérisme urétral du groupe contrôle au bout de 8h post-op était significativement plus élevé que celui du groupe traité (38% vs 10% ; p < 0,001).

 

Bian XM, Lu L, Lin WB, Liang HH, Zhang Y, Wang LC. Moxibustion Therapy at CV4 Prevents Postoperative Dysuria after Procedure for Prolapse and Hemorrhoids. Evid Based Complement Alternat Med. 2013;2013:756095. doi: 10.1155/2013/756095. Epub 2013 Dec 10.