Index de l'article

 Apport du laser de faible puissance dans le traitement des ulcères du pied diabétique

 

La thérapie par laser de faible puissance (TLFP) ou soft laser utilise un laser de faible puissance (5mW-500mW) qui n’émet ni chaleur, ni bruit, ni vibration. La TLFP sur des zones de plaies ainsi que sur des points d'acupuncture est considérée comme une option de traitement du pied diabétique. C’est une méthode non invasive, indolore avec d’éventuels effets secondaires mineurs.

Une revue systématique de la littérature a identifié 1 764 articles sur ce sujet. Les 22 publications retenues pour l’analyse comportent huit études sur cultures cellulaires, six études chez l’animal et huit essais cliniques. Les études cellulaires et les études animales ont donné des preuves de migration cellulaire, de prolifération des fibroblastes, de re-épithélialisation plus rapide et de reconstitution du tissu conjonctif, d'amélioration de la microcirculation, d’effets anti-inflammatoires par inhibition de prostaglandine, interleukines et cytokines, ainsi que des effets antibactériens directs par induction de dérivés réactifs de l'oxygène.

Cependant, le transfert de ces résultats expérimentaux vers une application clinique est sujet à discussion. Dans la majorité des études cliniques, malgré l’existence d’un effet potentiel de la TLFP, il manque des preuves d’un bénéfice réel.

D’après cette revue, l’ensemble des études a fourni des preuves encourageant à poursuivre la recherche sur la TLFP dans le traitement des ulcères du pied diabétique. De nouveaux essais cliniques bien conçus sont nécessaires.

Beckmann KH, Meyer-Hamme G, Schröder S.  Low Level Laser Therapy for the Treatment of Diabetic Foot Ulcers: A Critical Survey. Evid Based Complement Alternat Med. 2014;2014:626127.