Index de l'article

L’électroacupuncture à basse fréquence réduit les symptômes urinaires de l’hypertrophie bénigne de la prostate

 

L’ECR en simple aveugle de Yu et coll. a testé l’effet de l’électroacupuncture (EA) sur les symptômes du bas appareil urinaire de l’hyperplasie bénigne de la prostate (HBP) chez 42 patients assignés au hasard soit dans un groupe EA (n=21), soit dans un groupe témoin (n=21). Le groupe EA a bénéficié d’une EA à 2 Hz (VG3 et VG4, RA6 et ES36) pendant 20 minutes deux fois par semaine pour un total de douze traitements. Le groupe témoin a bénéficié d’un simulacre EA. L’augmentation du volume de la miction, débit moyen et débit maximal dans le groupe EA étaient de 32,2 ± 104.4mL, 1,2 ± 1.6mL/sec, et 2,3 ± 3.7mL/sec, respectivement par rapport à la valeur de référence (avant EA) en utilisant la mesure d’une débitmétrie. Ces hausses ont été supérieures au groupe témoin (respectivement : -37,9 ± 120,4, -0,22 ± 2,7 et -0,3 ± 4,3 (P = 0,038, 0,026, 0,030). Les modifications de l’antigène spécifique prostatique (PSA) et de l’évaluation des symptômes de la prostate ne sont pas significativement différentes entre les deux groupes (P = 0,573, 0,175 respectivement). Ce qui suggère que l’amélioration clinique de l’EA à la fréquence de 2HZ est assez limitée chez les patients souffrant de symptômes de prostatisme en rapport avec une hypertrophie bénigne de la prostate.

 Yu JS, Shen KH, Chen WC, Her JS, Hsieh CL. Effects of electroacupuncture on benign prostate hyperplasia patients with lower urinary tract symptoms : a single-blinded, randomized controlled trial. Evid Based Complement Alternat Med. 2011 ;2011:303198.