Index de l'article

L'acupuncture est efficace dans l'insomnie primaire

 

Selon le critère de mesure ESS, on observe une diminution significative de l’insomnie traitée par acupuncture placebo et véritable par rapport aux valeurs initiales. Dans le groupe de l'estazolam, le score ESS a au contraire augmenté à la phase de traitement et est retourné à la ligne de base durant le suivi. Par rapport aux groupes estazolam et acupuncture placebo, le groupe de véritable acupuncture a montré une réduction statistiquement significative (p<0,05) du score de l'ESS durant le traitement et durant la période de suivi.

 

 

 

Un essai clinique contrôlé randomisé versus double placebo a inclus, entre août 2009 et mai 2011, cent-quatre-vingts patients âgés de 25 à 75 ans souffrant d'insomnie primaire. Leur insomnie datait de quatre semaines ou plus au moment de l’inclusion et aucun d’entre eux n’avait été encore traité par médicament psychoactif. Ils ont été répartis de façon aléatoire en trois groupes pour recevoir un traitement pendant six semaines. Le groupe 1 est traité par acupuncture (avec placebo du médicament estazolam) ; le groupe 2 traité par estazolam (avec sham acupuncture) ; le groupe 3 est traité par sham acupuncture (avec placebo d’estazolam). La qualité du sommeil et la somnolence diurne ont été évaluées par l'indice de la qualité de sommeil de Pittsburgh (PSQI), l’échelle ESS (Epworth Sleepiness Scale), et le questionnaire simplifié SF-36 sur la qualité de vie liée à la santé. L’évaluation a été faite au moment de l’inclusion, à la fin du traitement et après deux mois de suivi.

Les points sélectionnés ont été : shenting (VG24), sishencong (EX-HN1), baihui (VG20), sanyinjiao (RA6) et shenmen (CO7). L’insertion de l’aiguille aux points VG20, VG24 et EX-HN1 a été faite de façon oblique sur une profondeur de 10 mm. Le point RP6 a été piqué de façon perpendiculaire sur une profondeur de 10 mm, tandis que le point CO7 sur une profondeur de 5 mm perpendiculairement également. Les aiguilles ont été manipulées jusqu’à obtention du deqi. Les aiguilles sont laissées pendant 30 minutes. Les séances ont été pratiquées tous les six jours pendant six semaines.

Les résultats ont montré une amélioration significative par rapport aux données recueillies au moment de l’inclusion pour les trois groupes. Néanmoins, dans le groupe traité par acupuncture, les auteurs ont constaté une nette amélioration de la qualité du sommeil et de la vitalité, ainsi qu’une diminution de la somnolence diurne par rapport aux deux groupes de contrôle placebo. Cette différence a persisté pendant toute la période de traitement jusqu’à la fin de la période de surveillance, deux mois après.

 Guo J, Wang LP, Liu CZ, Zhang J, Wang GL, Yi JH, Cheng JL. Efficacy of Acupuncture for Primary Insomnia: A Randomized Controlled Clinical Trial. Evid Based Complement Alternat Med. 2013;2013:163850. doi: 10.1155/2013/163850. Epub 2013 Sep 18.