Index de l'article

Lors de la ménopause, l’acupuncture diminue les bouffées de chaleur

  

 Dans le cadre d’un essai contrôlé randomisé multicentrique, Borud et al. avaient présenté en 2007 un protocole de traitement acupunctural dans les bouffées de chaleur chez les femmes ménopausées. En juin 2009, cette étude norvégienne parait dans la revue « Ménopause » [1]. Résultats : La fréquence des bouffées de chaleur est diminuée de 5,8 par 24 heures dans le groupe acupuncture (n = 134) et par 3,7 par 24 heures dans le groupe témoin (n = 133) avec une différence de 2,1 (p < 0,001). L’acupuncture peut donc contribuer à une réduction des bouffées de chaleur et améliorer la qualité de la vie chez les femmes ménopausées. A noter cependant que la revue systématique de Cho [2] parue en même temps préconise qu’il est encore nécessaire d’avoir des ECR de bonne qualité méthodologique et de grande puissance pour avoir des preuves plus évidentes. Pour de plus amples informations sur le protocole d’acupuncture de Borud, lisez aussi l’article d’Olivier Goret dans ce numéro.

  1. Borud EK, Alraek T, White A, Fonnebo V, Eggen AE, Hammar M, Astrand LL, Theodorsson E, Grimsgaard S. The Acupuncture on Hot Flushes Among Menopausal Women (ACUFLASH) study, a randomized controlled trial. Menopause. 2009;16(3):484-93.
  2. 2.Cho SH, Whang WW. Acupuncture for vasomotor menopausal symptoms: a systematic review. Menopause. 2009;16(5):1065-73.