Index de l'article

L’acupuncture réduit les vertiges de Ménière

 

Le syndrome de Ménière est une maladie rare (10% des patients consultants pour vertiges) qui endommage les parties auditive et vestibulaire de l’oreille interne. Une revue systématique des travaux d’acupuncture de la littérature anglaise et chinoise s’intéressant au syndrome de Ménière a été réalisée à partir des six bases de données concernant les études contrôlées randomisées (ECR), non-randomisées et d’études de cas. Toutes les études ont été évaluées d’une façon critique et une synthèse de données a été réalisée. Vingt-sept études ont été incluses (neuf en langue anglaise et dix-huit en langue chinoise). Toutes ces études sauf un ECR ont été conduites en Chine. L’offre thérapeutique concerne l’acupuncture, l’auriculothérapie, la craniopuncture, l’injection de substances au point d’acupuncture et la moxibustion. Les études étaient de qualité variable. Les preuves sont en faveur de l’acupuncture pour les malades en phase aiguë ou pour ceux ayant depuis de nombreuses années un syndrome de Ménière. La revue renforce l’importance de chercher les études à la fois dans la littérature anglaise mais aussi chinoise. Néanmoins, la mise en application des découvertes chinoises à un contexte occidental a besoin de confirmation. Par d’autres travaux de recherche, il sera aussi nécessaire de clarifier les questions de fréquence et nombre appropriés de séances d’acupuncture. Les preuves suggèrent donc un avantage potentiel de l’acupuncture chez les personnes souffrant de maladie de Ménière, y compris ceux en phase aiguë, mais nécessite  encore la réalisation d’autres ECR de confirmation.

Long AF, Xing M, Morgan K, Brettle A. Exploring the Evidence Base for Acupuncture in the Treatment of Ménière's Syndrome-A Systematic Review. Evid Based Complement Alternat Med. 2011;2011:429102. Epub 2011 Jun 23.