Index de l'article

 Tuberculose suite à des séances d’acupuncture

La primo-inoculation de la tuberculose résulte de l’inoculation directe de Mycobacterium tuberculosis dans la peau d’une personne non immunisée. La pathogénie montre qu’il est nécessaire d’avoir une brèche cutanée en rapport avec une lésion ou une abrasion permettant ainsi l’entrée des bacilles. Cet article signale trois cas d’infection tuberculeuse résultant d’inoculation faisant suite à de l’acupuncture illégale. Trois patients de plus de 70 ans ont présenté des plaques ulcérées, érythémateuses et indurées dans le dos. Les lésions cutanées se sont développées après acupuncture au niveau de ces sites une ou deux semaines après la session qui avait pour but de soulager les douleurs lombaires. L’acupuncteur qui a réalisé ces séances, n’était médicalement pas formé et non diplômé. Les antécédents médicaux des patients étaient sans particularité. Une infiltration inflammatoire granulomateuse et réactive au BK a été observée à l’histologie. M. tuberculosis a été identifié par réaction à la polymérase et mise en culture de la mycobactérie. Neuf mois de traitement anti-tuberculeux ont été nécessaires pour obtenir une amélioration des lésions cutanées. Aucune preuve de réinfection ou d’implication d’autres organes n’a été observée après un suivi d’un an.

Les exemples de lésions cutanées dues à Mycobacterium tuberculosis

 

Kim JK, Kim TY, Kim DH, Yoon MS. Three cases of primary inoculation tuberculosis as a result of illegal acupuncture. Ann Dermatol.2010 Aug ;22(3):341-5