Index de l'article

 

Quelle est l’importance des effets non spécifiques de l’acupuncture ?

Alors que plusieurs grandes études randomisées récentes ont constaté des effets cliniquement pertinents de l’acupuncture par rapport à l’absence de traitement ou des soins de routine, des essais en insu comparant acupuncture versus témoin ont objectivé peu de différences ou des différences mineures. Cela soulève la question de savoir si l’acupuncture factice possède des effets particuliers non spécifiques puissants. Les auteurs ont enquêté sur l’ampleur des effets non spécifiques associés aux interventions d’acupuncture. Trente-sept essais avec un total de 5754 patients ont satisfait aux critères d’inclusion. Les études inclues varient fortement en ce qui concerne les patients, les interventions, les mesures des résultats, la qualité méthodologique et valeurs de l’effet signalé. Les résultats objectivent que les interventions d’acupuncture factice sont souvent associés à des effets non spécifiques modérément élevés, ce qui pourrait rendre difficile la détection de petits effets spécifiques supplémentaires. Comparativement à une intervention placebo inerte, les effets associés à l’acupuncture simulée pourraient être plus grands, ce qui aurait des répercussions considérables sur la conception et l’interprétation des essais cliniques. En conclusion, la différenciation entre effet spécifique et non-spécifique (placebo) de l’acupuncture nécessiterait le recrutement de huit-cents sujets par ECR en double bras pour une puissance de 80% afin d’obtenir une différence moyenne standardisée (SMD) de 0,2 pour démonter un effet spécifique.

Linde K, Niemann K, Schneider A, Meissner K. How large are the nonspecific effects of acupuncture ? A meta-analysis of randomized controlled trials. BMC Med. 2010;8:75.

 


Acupuncture expérimentale et procréation médicale assistée

Une controverse persiste en ce qui concerne l’efficacité de l’acupuncture dans l’assistance médicale à la procréation (AMP) chez la femme. L’étude expérimentale de Fu et coll. évalue pendant la période d’implantation de l’embryon si les facteurs de réceptivité de l’endomètre tels que la morphologie de l’endomètre, les concentrations hormonales, l’expression de la protéine du facteur d’inhibition de l’endomètre (LIF) et de l’ostéopontine (OPN) pourraient être améliorés par acupuncture dans un modèle d’utérus gravide de rate induite par citrate de clomifène (CC), correspondant à un syndrome des ovaires polykystiques. Les résultats ont montré que, comparativement au groupe CC seul, le développement glandulaire était en avance avec un taux d’estradiol sérique diminué de manière significative, une zone glandulaire augmentée et les expressions de la protéine endométriale LIF et OPN significativement plus élevées dans le groupe acupuncture. Il n’y avait pas de différences significatives du taux de progestérone sérique, de l’épaisseur de l’endomètre et de la zone du stroma entre les groupes. Ces résultats suggèrent que l’acupuncture peut améliorer certains aspects de la réceptivité de l’endomètre pendant la période d’implantation en rapport à un meilleur état de l’endomètre lors de la reproduction.

Sous l'influence des hormones ovariennes, la réceptivité endométriale est contrôlée par divers facteurs. Certains d'entre eux, comme la morphologie de l'endomètre, des marqueurs biochimiques -facteur inhibiteur de leucémie (LIF) et l'ostéopontine (OPN)-, ainsi que les hormones ovariennes sont négativement influencés par le citrate de clomiphène (CC). (+) : effets du CC sur l'ovulation. (-) : effets néfastes du CC sur la reproduction.

 

Fu H, He Y, Gao Y, Man Y, Liu W, Hao H. Acupuncture on the Endometrial Morphology, the Serum Estradiol and Progesterone Levels, and the Expression of Endometrial Leukaemia-inhibitor Factor and Osteopontin in Rats. Evid Based Complement Alternat Med. 2011;2011:606514. Epub 2010 Sep 30

 


 

 Acupression et cervicalgies chroniques

L’acupression sur les points d’acupuncture locaux et distaux peut entraîner une décontraction et une détente, ce qui réduit les cervicalgies chroniques. L’objectif de l’étude de Matsubara et coll. a été de comparer l’effet de l’acupression chez les femmes souffrant de douleur chronique du cou entre les points d’acupuncture locaux et distants. Trente-trois femmes ont été réparties en trois groupes : le groupe de contrôle n’a pas reçu de stimuli, un groupe a reçu l’acupression sur les points d’acupuncture locaux (VB21, IG14 et IG15), et le dernier groupe a bénéficié d’acupression sur des points distants (4GI,10 et 11GI). Résultats : bien que l’acupression aussi bien sur les points distants que locaux ait considérablement amélioré les conditions algiques, seule l’acupression sur les points locaux ont affecté le système nerveux autonome (évalué par le rythme cardiaque et la variabilité du rythme), tandis que les points distants avaient d’autres effets en fonction de leur localisation.

 

Les points d’acupuncture locaux (VB21, IG14 et IG15)

 

 

Les points distants (4GI, 10 et 11GI)

 

Matsubara T, Arai YC, Shiro Y, Shimo K, Nishihara M, Sato J, Ushida T. Comparative effects of acupressure at local and distal acupuncture points on pain conditions and autonomic function in females with chronic neck pain. Evid Based Complement Alternat Med. 2011;2011. pii: 543291. Epub 2010 Sep 23.

 


 Variabilité de l’effet de l’acupuncture entre les hommes et les femmes

Il semble exister une variabilité des effets de l’acupuncture selon que l’on soit un homme ou une femme. En effet, l’amélioration de la douleur par acupuncture est variable selon que l’on soit un homme ou une femme. Cela a été démontré par une équipe suédoise dans le département de physiologie de l’Institut Karolinska en Suède, à partir d’un essai comprenant 23 femmes et 22 hommes. La réponse au seuil de la douleur suite à une séance d’acupuncture est davantage plus élevée chez les femmes et reste inchangée chez les hommes, d’où l’intérêt d’analyser séparément les seuils de douleur entre les sexes.

 

 

Voici l'instrument utilisé pour les évaluations de la douleur. On évalue ainsi d’une part le seuil électrique sensoriel correspondant à la stimulation perçue et décrite comme une sensation de type paresthésie, et d’autre part le seuil de la douleur électrique correspondant à la stimulation entraînant la première perception de la douleur distincte du simple désagrément.

 

  

Lund I, Lundeberg T. On the threshold - evaluation of variability in effects of acupuncture in a gender perspective. Chin Med. 2010 Sep 4;5:32.

 


Moxibustion et constipation : des études plus rigoureuses sont nécessaires

Cette revue systématique évalue les preuves cliniques de l’efficacité de la moxibustion dans le traitement de la constipation. Douze bases de données ont été mises à contribution avec une recherche réalisée jusqu’en mars 2010. Seuls les ECR (essais contrôlés randomisés) avec comparaison contre placebo ou traitement fictif ou autre traitements médicamenteux ou aucun traitement ont été inclus. La qualité méthodologique de ces ECR a été évaluée selon l’analyse des risques de biais de Cochrane. Deux études trouvent des effets favorables de la moxibustion. Le troisième ECR montre des effets significatifs dans le groupe moxibustion. Néanmoins étant donné la mauvaise qualité méthodologique et le risque élevé de biais, les résultats de cette revue sont actuellement insuffisants pour suggérer que la moxibustion soit un traitement efficace dans la constipation. D’où la nécessité d’autres études plus rigoureuses.

Lee MS, Choi TY, Park JE, Ernst E. Effects of moxibustion for constipation treatment: a systematic review of randomized controlled trials. Chin Med. 2010;5:28.

 


 Tuberculose suite à des séances d’acupuncture

La primo-inoculation de la tuberculose résulte de l’inoculation directe de Mycobacterium tuberculosis dans la peau d’une personne non immunisée. La pathogénie montre qu’il est nécessaire d’avoir une brèche cutanée en rapport avec une lésion ou une abrasion permettant ainsi l’entrée des bacilles. Cet article signale trois cas d’infection tuberculeuse résultant d’inoculation faisant suite à de l’acupuncture illégale. Trois patients de plus de 70 ans ont présenté des plaques ulcérées, érythémateuses et indurées dans le dos. Les lésions cutanées se sont développées après acupuncture au niveau de ces sites une ou deux semaines après la session qui avait pour but de soulager les douleurs lombaires. L’acupuncteur qui a réalisé ces séances, n’était médicalement pas formé et non diplômé. Les antécédents médicaux des patients étaient sans particularité. Une infiltration inflammatoire granulomateuse et réactive au BK a été observée à l’histologie. M. tuberculosis a été identifié par réaction à la polymérase et mise en culture de la mycobactérie. Neuf mois de traitement anti-tuberculeux ont été nécessaires pour obtenir une amélioration des lésions cutanées. Aucune preuve de réinfection ou d’implication d’autres organes n’a été observée après un suivi d’un an.

Les exemples de lésions cutanées dues à Mycobacterium tuberculosis

 

Kim JK, Kim TY, Kim DH, Yoon MS. Three cases of primary inoculation tuberculosis as a result of illegal acupuncture. Ann Dermatol.2010 Aug ;22(3):341-5

 


L’acupuncture est plus efficace que la métoclopramide dans la gastroparésie post-opératoire

Le syndrome de la gastroparésie post-opératoire (GPO) est une complication fréquente après une chirurgie abdominale chez les patients atteints de cancer primitif du foie. Toutefois, les chirurgiens n’ont généralement pas de traitement efficace. Objectif : étudier les effets de l’acupuncture appliquée au zusanli (36E) et autres points d’acupuncture chez les patients atteints de GPO après une chirurgie abdominale. Soixante-trois patients souffrant de GPO suite à une chirurgie abdominale dans un service chirurgical hépato-biliaires ont été randomisés dans un groupe acupuncture (32 cas) et dans un groupe métoclopramide (31 cas). Les patients dans le groupe acupuncture ont été traités par acupuncture (36 E et autres points d’acupuncture) une fois par jour, tandis que les patients dans le groupe métoclopramide ont bénéficié par voie intramusculaire de 20 mg de métoclopramide trois fois par jour. Les principaux critères d’évaluation sont : volume de la vidange gastrique, le nombre de traitements et le taux de guérison dans les deux groupes. Résultats : l’acupuncture et le métoclopramide réduisent considérablement le volume de la vidange gastrique. En outre, dans le groupe acupuncture, le taux de guérison est de 90,6% et le nombre de traitement est de 6,58 + / -4,26, tandis que dans le groupe métoclopramide, le taux de guérison et le nombre de traitement sont respectivement de 32,3% et 10,13 + / -3,60. Il y a donc des différences significatives (P <0,05, P <0,01) entre les deux groupes portant à la fois sur le volume de vidange gastrique, le taux de guérison et le nombre de traitements. En conclusion, l’acupuncture améliore plus rapidement la gastroparésie post-opératoire.

Sun BM, Luo M, Wu SB, Chen XX, Wu MC. Acupuncture versus metoclopramide in treatment of postoperative gastroparesis syndrome in abdominal surgical patients : a randomized controlled trial. Zhong Xi Yi Jie He Xue Bao. 2010 Jul ;8(7):641-4.