Index de l'article

L’électroacupuncture soulage les douleurs du travail lors de l’accouchement

 

Figure 1. Dilatation cervicale, de l’effacement du col à sa dilatation à 10 cm.

Pour évaluer l'effet clinique et la sécurité de l’électroacupuncture dans les algies du travail, cent-vingt femmes enceintes (>37SA) âgées de 20 à 29 ans hospitalisées à l’hôpital de gynéco-obstétrique de Pékin dans la première phase du travail  avec dilatation cervicale à 3 cm (figure 1), ont été réparties au hasard en quatre groupes de trente patientes : un groupe électroacupuncture (EA), un groupe de patientes sous analgésie contrôlée par voie intraveineuse (IV), un groupe sous analgésie péridurale (PR) et un groupe témoin. Le groupe EA a été traité pendant 30 minutes par stimulation des points d'acupuncture huatuojiaji (T10 à L3) et ciliao (32V) à une fréquence de 100 Hz avec des salves alternées de 2Hz à une intensité de 15-30 mA produit par un stimulateur « Acupoint Nerve Stimulator Han »®. Le groupe IV a bénéficié d’injection par voie intraveineuse d’ondansétron (8 mg) pendant 5 min suivie de l'injection de tramadol (1,5 mg / kg) puis en perfusion lente par pompe électronique (2ml/h) par intervalle de 10 mn (50 ml tramadol à 0,70%  et ondansetron 8 mg). Le groupe PR a reçu une injection intrathécale de ropivacaïne (3 mg) au niveau de L2-L3 et le cathéter péridural a été relié à la pompe électronique avec 100 ml de ropivacaïne (0,1%) et sufentanil (50 µg) en perfusion de fond par dose de 5 ml et par intervalle de 10 min. Le groupe témoin n'a reçu aucune analgésie. L'échelle visuelle analogique (EVA), le stade et le mode de travail, le score d'Apgar du nouveau-né, le poids néonatal, la posologie de l'ocytocine, les hémorragies post-partum et les effets secondaires ont été étudiés dans tous les groupes.

groupe

n

Avant analgésie

30 mn après

60 mn après

Dilatation 7-8 cm

Dilatation 10 cm

EA

30

95±12

71±13a

65±12a

68±11a

60±13a

IV

30

94±12

51±11ab

45±8ab

50±11ab

50±12ab

PR

30

95±10

18±5abc

20±6abc

24±4abc

27±5abc

témoin

30

94±11

97±13

97±14

98±14

90±15

Figure 2. Comparaison sur l'échelle visuelle analogique (0 = pas de douleur, 100 maximum de douleur). a  amélioration statistiquement significative versus groupe témoin P<0,05 ; b amélioration statistiquement significative versus groupe EA P<0,05 ; c amélioration statistiquement significative versus groupe IV P<0,05. 

Les signes vitaux étaient stables dans les quatre groupes. Après l'analgésie, il y avait une différence statistiquement significative dans le score de l’EVA entre les groupes EA, PR et IV versus le groupe témoin. L'effet analgésique dans le groupe PR était significativement meilleur que celui observé dans les deux autres groupes (figure 2). La deuxième phase du travail dans le groupe PR était plus longue que dans les trois autres groupes, objectivant une différence significative entre eux. Le score d'Apgar du nouveau-né à 1 min après la naissance dans le groupe IV était légèrement inférieur à celui des deux autres groupes, mais avec une différence significative. Pas de différence significative concernant les poids néonataux entre les quatre groupes. Le taux de césarienne dans le groupe témoin était par contre significativement plus élevé (p<0,05) que celui retrouvé dans les groupes d’analgésie du travail. Le groupe IV a utilisé moins d'ocytocine que dans les trois autres groupes. Aucune différence significative dans les hémorragies post-partum entre les quatre groupes. Les effets secondaires du groupe PR : prurit, asphyxie néonatale et rétention d’urine (13,3%) ; dans le groupe IV : nausées, vomissements et asphyxie néonatale (26,7%). Dans le groupe EA, comme dans le groupe témoin, peu d’effets secondaires : asphyxie néonatale (6,7%).

En conclusion, l’EA (100/2Hz) peut être une alternative non pharmacologique sûre, car avec moins d’effets secondaires, dans l’amélioration de la douleur liée au travail lors de l’accouchement.

 Liu Y, Xu M, Che X, He J, Guo D, Zhao G, Zhang G, Zhang S, Kang K, Zhang C, Wang Y, Li S, Zhang Q, Xu L, Zhang M, Han B, Jing Y, Zhang N. Effect of direct current pulse stimulating acupoints of JiaJi (T10-13) and Ciliao (BL 32) with Han's Acupoint Nerve Stimulator on labour pain in women: a randomized controlled clinical study. J Tradit Chin Med. 2015;35(6):620-5.