Index de l'article

 

Acupuncture et induction de l’ovulation chez les femmes présentant une réponse ovarienne médiocre : protocole d'étude pour un essai clinique randomisé

 

Protocole d’étude pour un essai clinique ouvert randomisé.

 

Les femmes infertiles présentant une réponse ovarienne médiocre (ROM), caractérisée par un faible nombre d'ovocytes récupérés après l'induction de l'ovulation, ont souvent un taux de grossesse significativement réduit après la fécondation in vitro et le transfert d'embryon (FIV-TE) et ceci en raison du faible nombre des embryons. Les femmes diagnostiquées avec une ROM présentent au moins deux des critères suivants : âge maternel avancé (≥ 40 ans), une ROM lors d’une précédente FIV (caractérisée lors d’un protocole de stimulation conventionnel par un nombre d’ovocytes inférieur ou égal à trois) ou une numération des follicules antraux (AFC) à l’échographie inférieure à 5-7 follicules ou un test de dépistage de l'hormone anti-Müllérien AMH <0,5-1,1 ng/mL.

Ce protocole d’étude va permettre d’étudier soixante-dix patientes diagnostiquées avec ROM, recrutées et assignées aléatoirement dans un groupe de traitement FIV-TE seul et un autre FIV-TE bénéficiant d’acupuncture. Les sujets de l’étude bénéficieront de seize traitements d’acupuncture sur une période d’environ deux mois avant l’induction de l’ovulation en vue du prélèvement des ovocytes. Le critère de jugement principal consistera à comparer le nombre d’ovocytes matures observés à dix semaines par rapport au début. Le critère secondaire : à huit semaines du début de la période de traitement, les patients seront évalués pour l'AFC et l'AMH, ainsi que par le score DASS-42 (évaluation psychologique sur une échelle de stress, d'anxiété et dépression) mesuré à 4 et 8 semaines du début. Enfin à 10 semaines du début de l'étude, le taux de fécondation in vitro des ovocytes prélevés sera également évalué.

Le traitement acupunctural : 3RM (zhongji), 4RM (guanyuan), 6Rt (sanyinjiao), 3R (taixi), 10Rt (xuehai), 36E (zusanli), 3F (taichong) et EX-CA1(zigong).

Ces résultats permettront de connaître le rôle potentiel de l'acupuncture dans le traitement de la réponse ovarienne médiocre lors des protocoles de FIV. Des études supplémentaires devront aussi être réalisées pour déterminer le traitement optimal.

 

Lee H, Choi TY, Shim EH, Choi J, Joo JK, Joo BS, Lee MS, Choi JY, Ha KT, You S, Lee KS. A randomized, open phase IV exploratory clinical trial to evaluate the efficacy and safety of acupuncture on the outcome of induction of ovulation in women with poor ovarian response: A study protocol for a randomized controlled trial. Medicine (Baltimore). 2018 Aug;97(34):e11813.