Index de l'article

 

L'acupuncture réduit les troubles musculo-squelettiques (raideurs articulaires et arthralgies) liés à la thérapie hormonale dans le cancer du sein

 

L’acupuncture réduit les arthralgies et raideurs articulaires : différence moyenne standardisée à modèle aléatoire (SMD) : -0,74 ; IC à 95% -1,43 à -0,006 ; p=0,0038), mais il y a une hétérogénéité significative entre les études I²=69,45%.

 

L'acupuncture peut aider à réduire les effets secondaires associés au traitement endocrinien du cancer du sein. Néanmoins, il n’existe pas d’évaluation complète des données probantes issues des essais comparatifs randomisés (ECR).

Afin d’estimer l'efficacité de l'acupuncture dans la réduction des effets secondaires liés à l'hormonothérapie (antagonistes des estrogènes : tamoxifène ; ou inhibiteurs de l’aromatase : létrozole, exémestane, anastrozole) chez les patientes atteintes d'un cancer du sein, une revue systématique a été réalisée. Les ECR ont été collectés à partir des bases de données PubMed, EMBASE, Web of Science, Ovid MEDLINE et Cochrane Library jusqu'en avril 2016. La qualité des ECR a été évaluée selon les normes détaillées dans le Manuel Cochrane et selon les déclarations CONSORT et STRICTA (Normes révisées pour la notification d'interventions dans les essais cliniques en acupuncture). Les interventions comportaient un traitement par acupuncture comparé à l'absence de traitement, ou à un placebo ou à un traitement pharmacologique conventionnel. Les principaux critères d’évaluation ont été l’atténuation de la fréquence des symptômes et de la présence d’effets secondaires liés au traitement hormonal.

Au total 17 ECR incluant 810 patientes atteintes d'un cancer du sein ont été analysés. La qualité méthodologique des ECR était relativement rigoureuse en termes de randomisation en aveugle et en sources de biais.

Comparés aux traitements de contrôle, les résultats suggèrent que l’acupuncture présente des effets modérés mais statistiquement significatifs sur l’amélioration des douleurs articulaires et musculosquelettiques (raideurs articulaires et arthralgies). Aucune différence significative n'a été observée pour les bouffées de chaleur, la fatigue, la douleur, les symptômes gastro-intestinaux, l'indice de Kupperman (questionnaire portant sur onze symptômes de la ménopause, notamment, les bouffées de chaleur, les troubles du sommeil et la nervosité), le bien-être général, le bien-être physique, le facteur de nécrose tumorale (TNF) et l'interleukine (IL). D'autres essais comportant un grand échantillon sont toutefois nécessaires pour confirmer ces résultats.

 

Pan Y, Yang K, Shi X, Liang H, Shen X, Wang R, Ma L, Cui Q, Yu R, Dong Y. Clinical Benefits of Acupuncture for the Reduction of Hormone Therapy-Related Side Effects in Breast Cancer Patients: A Systematic Review. Integr Cancer Ther. 2018 Sep;17(3):602-618.