Index de l'article

 

Névralgie post-zostérienne : nécessité de réaliser des essais comparatifs randomisés de haute qualité méthodologique pour prouver l’efficacité

 

 

L'acupuncture semble mieux soulager la douleur que le traitement pharmacologique avec une différence significative : différence moyenne standardisée à modèle aléatoire (SMD) : 2,09, IC à 95% 1,19-2,98 ; p <0,001). Mais l'hétérogénéité est élevée (I² = 88%, p =0,0003) est élevée (en effet : une étude utilise l’électroacupuncture, une autre les saignées, et la dernière les ventouses versus traitement pharmacologique - valaciclovir, carnamazépine, prégabaline, etc.-).

 

 

L'acupuncture est largement utilisée dans la névralgie post-zostérienne en Chine. Les auteurs ont évalué l'effet et la sécurité de l'acupuncture. Ont été consultés le registre des essais du groupe cutané de la bibliothèque Cochrane, le registre central des ECR de la bibliothèque Cochrane, MEDLINE, Embase, la base de données sur la littérature biomédicale chinoise (CBM), la base de données CNKI et la littérature grise. Les ECR comparant l'acupuncture seule à l'absence de traitement / une autre thérapie active / acupuncture simulée, ou comparaison de l'acupuncture avec une autre thérapie active versus même thérapie active ont été inclus.

Sont analysés sept ECR comparant acupuncture versus thérapeutique usuelle. Une méta-analyse a été menée sur l'effet de l'acupuncture concernant l'intensité de la douleur. Les résultats issus de deux ECR ont montré que, versus pharmacologie usuelle, l'acupuncture était meilleure, car diminuait l'intensité de la douleur mesurée par le score sur l'échelle visuelle analogique (différence moyenne MD : 1,80 avec un intervalle de confiance à 95% de 1,72 à 1,87 ; p<0,001). Mais les limites de cette méta-analyse sont que seuls les ECR comparant acupuncture versus traitement pharmacologique ont été inclus ; tous les ECR inclus ont été réalisés en Chine.

En conclusion, il n'y a pas suffisamment de données pour suggérer que l'acupuncture soit supérieure au traitement habituel pour améliorer la qualité de vie. Néanmoins, aucun effet indésirable n'a été signalé. L'acupuncture pourrait être efficace pour soulager la douleur chez les patients atteints de douleurs post-zostériennes mais compte-tenu de la faible qualité méthodologique des études incluses, les résultats ne sont pas concluants et il est nécessaire de recourir à un plus grand nombre d’ECR de grande qualité et de grande puissance.

 

Wang Y, Li W, Peng W, Zhou J, Liu Z. Acupuncture for postherpetic neuralgia: Systematic review and meta-analysis. Medicine (Baltimore). 2018 Aug;97(34):e11986.