Index de l'article

 

Douleur chronique : l'acupuncture a un effet antalgique significatif qui persiste dans le temps

 

Graphique en forêt (forest plot) pour la comparaison de groupe acupuncture versus groupe acupuncture placebo (sham). Du fait du faible nombre d’ECR concernant les douleurs de l’épaule, aucune méta-analyse n'a été réalisée. Les poids des effets rapportés sont des poids à effets fixes calculés en utilisant une pondération inverse de la variance.

 

Malgré son utilisation répandue en pratique clinique, l’acupuncture reste un traitement controversé de la douleur chronique. L’objectif de cette mise à jour de la méta-analyse publiée précédemment en 2012 était de déterminer l'effet de l'acupuncture sur quatre variétés de douleurs chroniques. Une analyse des données individuelles de patients référencées dans Medline et dans le registre central des essais contrôlés Cochrane publiés jusqu'au 31 décembre 2015 a été réalisée. Ont également été inclus les ECR acupuncture versus acupuncture factice ou versus groupe témoin sans acupuncture pour les douleurs musculosquelettiques non spécifiques, l'arthrose, les céphalées chroniques ou les douleurs d'épaule. Les essais n’ont été inclus que si la randomisation en aveugle était clairement établie et adéquate. Les données brutes ont été obtenues auprès des auteurs des études de cas et à condition qu’elles soient référencées dans une méta-analyse de données de patients individuels.

Les principaux critères de jugement étaient la douleur et la fonction. Un total de 20 827 patients provenant de 39 essais a été répertorié. L'acupuncture était supérieure aussi bien à l’acupuncture simulée (sham) qu’au groupe témoin sans acupuncture et ceci pour chaque douleur et de manière statistiquement significative (p<0,001). Il était mis en évidence un effet de taille de 0,5 SD entre acupuncture versus pas d’acupuncture et proche de 0,2 DS versus acupuncture sham.

Des preuves significatives objectivent que les effets de l’acupuncture persistent dans le temps avec seulement une légère diminution, environ 15%, de l'effet du traitement après un an.

Dans les analyses secondaires, aucune association évidente n’a été retrouvée entre le résultat de l’essai clinique et les caractéristiques du traitement par acupuncture. Néanmoins, la taille des effets de l’acupuncture était associée au type de groupe témoin. En effet, l’action était moins importante pour les ECR avec groupe simulé utilisant une aiguille pénétrante et ceux dont le groupe témoin avaient une forte intensité d’intervention.

Les auteurs concluent que l’acupuncture est efficace dans le traitement de la douleur chronique et que les effets du traitement persistent dans le temps. Même si des facteurs se surajoutent aux effets spécifiques de la puncture sur des points bien spécifiques, l’antalgie ressentie par le patient après l’acupuncture ne peut être expliquée uniquement par les effets placebo. Les variations dans l'effet de taille et l’efficacité de l'acupuncture au cours des différents essais sont principalement dues aux différences de traitement reçues par le groupe témoin plutôt qu'aux différences de caractéristiques du traitement par acupuncture. En conclusion, l'acupuncture est efficace pour le traitement des douleurs chroniques musculosquelettiques, des céphalées, des arthralgies liés à l'arthrose et persistent dans le temps.

 

Vickers AJ, Vertosick EA, Lewith G, MacPherson H, Foster NE, Sherman KJ, Irnich D, Witt CM, Linde K; Acupuncture Trialists' Collaboration. Acupuncture for Chronic Pain: Update of an Individual Patient Data Meta-Analysis. J Pain. 2018;19(5):455-474.