Index de l'article

Maladie d’Alzheimer : la fonction cognitive et l’état global sont améliorés par l’acupuncture

 

La maladie d'Alzheimer (MA) est la cause la plus fréquente de démence. Avec le vieillissement de la population, elle représente un problème majeur de santé publique, notamment dans les pays développés. Afin d’étudier l'effet de l'acupuncture, une étude a été réalisée par l’Université de MTC de Tianjin (Chine).

L’essai a inclus 87 participants (âgés de 50 à 85 ans) atteints de MA légère à modérée, répartis de façon aléatoire en deux groupes : un groupe traité par acupuncture (GA) et un groupe traité par chlorhydrate de donépézil (GD). La durée du traitement est de douze semaines (T1) avec une période de suivi de 12 semaines (T2). Le traitement par acupuncture est réalisé trois fois par semaine tandis que le groupe DG recevait du chlorhydrate de donépézil une fois par jour (5 mg/jour pendant les quatre premières semaines et 10 mg/jour par la suite).

Les critères principaux d’efficacité sont la mesure de l'échelle d'évaluation cognitive de la maladie d'Alzheimer (ADAS-cog) et de celle de l’amélioration clinique par le praticien (CIBIC-Plus). Les critères secondaires d’évaluation consistent à évaluer les activités de la vie quotidienne de la maladie d'Alzheimer par l’échelle ADAS-ADL23 et l'index neuropsychiatrique (NPI). L’ADAS-cog évalue onze tâches du domaine cognitif comme la mémoire, le langage, les praxies et l’orientation. Les scores sont chiffrés entre 0 et 70 qui est le plus haut score indiquant la plus grande atteinte. L’échelle CIBIC-Plus observe les effets cliniques du traitement évalués entre 1 (état amélioré) et 7 (état empiré).

Les aiguilles utilisées ont un diamètre de 0,25 mm et une longueur de 40 mm. Les prescriptions sont individualisées pour chaque patient. Les points suivants ont été utilisés comme formule de base : 17VC (danzhong), 12VC (zhongwan), 6VC (qihai), 36E (zusanli), 5TR (waiguan) et 10Rt (xuehai). Des points auxiliaires pouvaient être sélectionnés selon les symptômes du patient et l’examen de sa langue, et ceci à la discrétion de l’acupuncteur : 3F (taichong), 39VB (xuanzhong), 40E (fenglong), 17V (geshu), 44E (neiting), 25E (tianshu) et 4VC (guanyuan). La puncture est bilatérale pour tous les points à l'exception des points du Vaisseau Conception, avec manipulation pour obtenir le deqi.

Sur les 87 participants, 79 patients ont terminé l’étude. Aucune interruption de traitement liée à des événements indésirables pour le groupe traité par acupuncture (vs 9,09% pour l’autre groupe). Les scores ADAS-cog pour le groupe GA ont montré des diminutions significatives par rapport au groupe témoin (p<0,05). Les valeurs moyennes de CIBIC-Plus pour le groupe GA étaient beaucoup plus faibles que pour le groupe GD, avec une différence significative entre les deux groupes (p<0,05). Aucune différence significative n’a été observée entre les deux groupes pour les scores ADAS-ADL23 et NPI au cours de la période d'étude.

 

Jia Y, Zhang X, Yu J, Han J, Yu T, Shi J, Zhao L, Nie K. Acupuncture for patients with mild to moderate Alzheimer's disease: a randomized controlled trial. BMC Complement Altern Med. 2017 Dec 29;17(1):556.