Index de l'article

L’acupuncture dans l’induction du travail chez la femme en post-terme n’est pas efficace

L’objectif de cet essai multicentrique contrôlé randomisé en double aveugle est de déterminer si l’acupuncture est efficace dans l’induction du travail dans les grossesses en post-terme. La population : 125 femmes danoises en bonne santé dont la grossesse était sans incident à 41 (+6j) semaines gestationnelles ont été randomisées en deux groupes. Méthodes : le groupe d’intervention bénéficiait deux fois par jour d’acupuncture au baihui VG20 et bilatéralement aux points VE67, GI4 et RP6. Le groupe témoin a reçu l’acupuncture factice sur les mêmes points. Le principal critère d’évaluation de l’effet réalisé 24 heures après randomisation était le travail ou l’accouchement. Résultats : le critère principal a été obtenu chez sept femmes (12%) dans le groupe acupuncture et huit femmes (14%) dans le groupe contrôle (p = 0,79). La stratification pour la parité et le sexe du fœtus n’a pas modifié les résultats. Conclusion : selon les modalités de ce traitement, l’acupuncture dans l’induction du travail chez les femmes en post-terme à âge gestationnel 41 (+6) SA n’est pas efficace.

 Modlock J, Nielsen BB, Uldbjerg N. Acupuncture for the induction of labour: a double-blind randomised controlled study. BJOG. 2010 Sep;117(10):1255-61.