Couverture 14-2

  

Hommage à Pierre Dinouart-Jatteau

Notre ami Pierre Dinouart-Jatteau a rejoint le Panthéon des Grands de l'Acupuncture. Pierre était rédacteur en Chef de la revue depuis sa création en 2002.

Nous avons tous en mémoire ses articles. Sa connaissance de la langue et de la médecine chinoise était un réel atout pour nous. Malgré la maladie, il continuait encore à traduire les textes de la Who International Standard Terminologies on Traditional Medicine in the Western Pacific Region. Vous pourrez d’ailleurs lire son dernier opus dans ce numéro. Le voici ici au congrès de la FA.FOR.MEC à Lyon en 2005 où avec Philippe Castera, il présentait « Instances psychiques et cinq mouvements selon le Lingshu 8 ». La même année, il participait au débat sur « Entrée ou sortie de Chine ? » qui alimenta pendant quelques numéros les colonnes de notre revue et nous expliqua que la « pulsologie est de la sphygmologie ». Pierre n’est plus mais il est toujours dans nos esprits.

Vous trouverez également dans ce numéro l’hommage de Claude Pernice qui l’a côtoyé durant de nombreuses année ainsi que deux autres rendus à Georges Willem, médecin pédiatre acupuncteur qui nous fit comprendre ce que l’acupuncture pouvait apporter à la posturologie et Marc Piquemal, médecin et ingénieur en électronique, autre grande figure de notre revue qui nous fit découvrir la complexité de la biophysique.

 

 

Jean-Marc Stéphan

 

Couverture 5-4

Washington, printemps 2006 : Congrès AAMA-ICMART

À Washington, au printemps 2006, les cerisiers le long du Potomac étaient en fleur, s’est déroulé le Congrès AAMA-ICMART (voir éditorial).

Voici le Jefferson Memorial, au sud de la Maison Blanche, construit à partir de 1930 à l’initiative de Franklin D. Roosevelt et inauguré en 1943, à l’occasion du bicentenaire de la naissance de Jefferson. Il est moins imposant que le Lincoln Memorial ou que le Capitole. On aperçoit à droite la pointe d’une immense obélisque, le Washington Monument.

À l’intérieur du mémorial, la statue de Thomas Jefferson (13 avril 1743 - 4 juillet 1826 ; cinquante ans, jour pour jour après la déclaration d’Indépendance) : philosophe, musicien, architecte, propriétaire de la célèbre demeure de Monticello en Virginie (dont il fut gouverneur, 1779-1781). Francophile, il fut également, après Benjamin Franklin, ambassadeur des États-Unis en France (1785-1789). De 1801-1809, il fut le troisième président des États-Unis. Au cours de son premier mandat, Washington devint capitale fédérale. En 1803, il négocia 80 millions de Francs l’achat de la Louisiane occidentale à Bonaparte, 1er Consul (elle allait du Golfe du Mexique jusqu’au Canada). Son pays doubla alors de superficie (10 états actuels).

Dans la pierre sont gravés quatre extraits du préambule de la déclaration d’Indépendance dont il était un des auteurs.

Texte et photographie : Patrick Sautreuil

© Acupuncture & Moxibustion 5(4) octobre-décembre 2006 

Couverture 13-3

  

Istanbul est une ville immense : 14 à 18 millions d’habitants. Elle s’étend de part et d’autre du Bosphore. Un pont gigantesque relie physiquement deux continents et symboliquement deux civilisations. Elle fut un des centres de rayonnement de l’Empire Romain (Constantin-Constantinople), de l’Empire Byzantin jusqu’à la prise de Byzance en 1453 par les troupes ottomanes conduites par Mehmet II et ensuite capitale de l’Empire Ottoman jusqu’à la Première Guerre mondiale.

Mustafa Kemal Atatürk (1881-1938), fondateur de la république (laïque) turque a choisi de faire d’Ankara la nouvelle capitale politique pour qu’elle ne soit pas à portée de canon des navires de guerre européens. Mais Istanbul a continué d’être le centre économique du pays. Et un haut lieu touristique (Topkapi, Hagia Sofia, Mosquée Bleue...).

Mehmet Abut a proposé sa ville pour recevoir le symposium 2014 d’ICMART. Le congrès s’est déroulé dans le musée de l’Armée, à peu de distance de la place Meydan Taksim, lieu privilégié de la contestation populaire (du gouvernement islamiste modéré). Les langues de travail étaient le turc et l’anglais, en traduction simultanée. Plus de 500 médecins turcs et 120 étrangers des cinq continents ont reflété la dimension mondiale de l’Acupuncture. 

 Patrick Sautreuil

 Photo : Le parc entre Aya Sophia (Sainte Sophie) et la Mosquée Bleue (au fond) et son jet d’eau, en fin d’après-midi.